Coronavirus

Masques, écoles, comment les Millennials appréhendent-ils le déconfinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Masques, écoles, comment les Millennials appréhendent-ils le déconfinement ?

Le 11 mai, début acté de la phase de déconfinement progressif, sera bientôt là. Pourtant, encore bien des questions doivent être réglés avant cette date pour rassurer les Français, et notamment les plus jeunes. C'est ce que révèle une nouvelle étude signée YouGov.

À l'heure où le déconfinement s'approche doucement mais sûrement, il est important de faire le point sur l'état d'esprit des Français, et notamment des plus jeunes. Il y a quelques heures, l'étude #MoiJeune menée par OpinionWay, 20 Minutes et Heyme révélait que 42% des 18-30 ans se disent méfiants vis-à-vis du processus de sortie du confinement à partir du 11 mai tandis que 16% se disent inquiets et 12% ont hâte. En cela, on le voit, l'inquiétude règne au sein du grand public. Et ce ne sont pas les dernières mesures annoncées par le gouvernement français qui ont forcément de quoi rassurer. C'est ce que montre une étude signée YouGov et partagée en cette fin de mois d'avril. Concernant la réouverture des écoles le 11 mai prochain, les Millennials se montrent en accord avec l'opinion générale : ils sont 28% à penser que le gouvernement a raison de maintenir cette date contre 26% des Français en moyenne. C'est chez les 18-24 ans que cet avis est le plus prononcé, avec 34% des sondés qui sont en faveur d'une telle décision. Mais ils sont aussi 57% à s'y opposer, contre 70% des 25-34 ans et 68% de l'ensemble des Français. S'ils avaient le choix, 76% des Millennials opteraient pour une réouverture des écoles en septembre seulement. 20% des 18-24 ans restent sur une réouverture des écoles en mais, contre 12% des 25-34 ans.

Masques, écoles, comment les Millennials appréhendent-ils le déconfinement ?
Crédit : Getty Images

Autre point qui divise les Français à l'heure actuelle, c'est la question du recours aux masques lors de chaque sortie du domicile. Encore une fois, on note que les jeunes sont loin d'avoir un avis unanime sur le sujet, à en croire l'étude menée par YouGov. Au final, actuellement, moins d'un jeune sur deux prévoit d'acheter des masques "grand public" en tissu lavable ou jetable, désormais disponibles en pharmacie. Au total, 54% des 18-24 ans prévoient d'en acquérir contre 43% des 25-34 ans. Dans le détail, 44% des 18-24 ans comptent en acheter pour leur usage personnel tandis que 32% les achèteront pour leurs proches. En marge de cela, 3 sur 10 n'en achèteront tout simplement pas du tout. Chez les 25-34 ans, 43% se refusent à l'achat de masques tandis que 33% en feront l'acquisition pour eux-mêmes et 28% pour leurs proches. Par ailleurs, on note que les Millennials comme l'ensemble des Français sont loin d'approuver le prix de vente fixé à 5 euros pour ces masques. 73% des 18-34 ans ne sont pas d'accord avec un tel montant demandé, qu'ils estiment trop cher. En revanche, 16% des 25-34 ans et 26% des 18-24 ans estiment qu'il s'agit d'un prix juste. Enfin, concernant les aides financières actées ou envisagées par le gouvernement français pour aider des entreprises comme Renault et Air France, le moins que l'on puisse dire est que les Millennials, comme l'ensemble des Français, se montrent divisés sur la question. 52% des Millennials approuvent l'aide accordée à Air France mais seuls 40% en font de même pour l'aide envisagée pour Renault.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Quel regard portent les 18-34 ans sur le plan de déconfinement en France ?
À lire aussi
Les Millennials français, sceptiques ou sereins à l'idée d'un déconfinement progressif prochain ?
À lire aussi
Le confinement, synonyme d'épanouissement ou de frustration pour la vie sexuelle des jeunes Français ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 2 jours

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Masques, écoles, comment les Millennials appréhendent-ils le déconfinement ?
Pixel de tracking