Marketing

#MasterBouteille, la campagne en mode manga qui veut inviter les jeunes au tri

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
#MasterBouteille, la campagne en mode manga qui veut inviter les jeunes au tri

En ce mois de novembre 2019, #MasterBouteille entend réconcilier les jeunes et le tri grâce à un message fort envoyé sur le ton de l'humour et surtout en mode manga pour plus d'efficacité. Une campagne signée CITEO et 84.Paris.

En cette année 2019, l'écologie est un sujet incontournable. Plusieurs études l'ont montré ces derniers mois, les moins de 35 ans sont préoccupés par l'état de la planète et ils s'inquiètent pour leur avenir. Et, qu'on se le dise, ils attendent que les marques montrent l'exemple, comme en atteste le fait que plus de 8 jeunes sur 10 attendent des marques qu'elles s'engagent. Mais qu'en est-il de leur propre engagement ? En cette fin d'année, le ministère de la Transition écologique et solidaire, avec l'ADEME et les éco-organismes en charge de la gestion des déchets a dévoilé une campagne pour inviter les jeunes à protéger l'environnement, à l'heure où "seuls" 41% des 15-35 ans trient alors que, dans leur ensemble, 51% des Français déclarent trier systématiquement, selon une étude menée par Ipsos pour CITEO, éco-organisme en charge du recyclage des emballages ménagers et du papier. Dans ce contexte, aujourd'hui, CITEO décide de prendre également la parole pour réconcilier la jeune génération et le tri.

#MasterBouteille, la campagne en mode manga qui veut inviter les jeunes au tri

Dans le cadre du programme "Vous triez, nous recyclons" et pour encourager les jeunes à agir concrètement pour l'environnement et développer le geste de tri des bouteilles en plastique, CITEO poursuit sa collaboration avec l'agence 84.Paris en dévoilant en ce mois de novembre la saison 2 de #MasterBouteille, une campagne print et digitale qui adopte les codes du manga. C'est en avril dernier que la saison 1 de #MasterBouteille a été dévoilée. Il s'agit d'une saga vidéo inspirée du manga Shônen. Dans ce format narratif japonais, un(e) apprenti(e) affronte des épreuves et des adversaires, guidé(e) par un ancien, un maître, lui permettant de progresser et de devenir meilleur. Ce format s'est imposé naturellement puisque la France est le second plus gros consommateur de mangas après le Japon. Au total, la saison 1 de #MasterBouteille a touché plus de 38 millions de personnes et a dépassé les 2 millions de vidéos vues. Depuis le 13 novembre, 3 nouveaux films de 20 secondes nous font découvrir la suite des tribulations du "jeune élu du tri". Les films sont diffusés sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Snapchat) ainsi qu'en pré-roll sur Youtube. Chaque spot incite à devenir un maître du tri sur le site : voustrieznousrecyclons.com. Dans le même temps, deux planches BD ont été déclinées spécifiquement pour la presse spécialisée mangas, jeux et culture urbaine. Elles paraîtront - d'ici la fin de l'année - dans les magazines So Film, So Foot, Society, Atom, GraffitiArt, JV, MadMovie, Teaser, Geek Magazine, et GonzaïDigital. Enfin, sur Snapchat, une lens dédiée poursuit les codes du Manga Shônen. Elle propose aux utilisateurs de trouver l'élu du tri en eux. Vous l'aurez compris, en cette fin d'année 2019, impossible d'échapper au tri !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Marketing

Liebig régale littéralement ses détracteurs avec leurs critiques

En cette fin d'année 2019, la marque de soupes Liebig signe une campagne à la fois provocante et terriblement gourmande : pour mettre tout le monde d'accord sur la qualité de ses nouvelles soupes, l'enseigne a envoyé ses nouvelles recettes à ceux qui avaient publiquement critiqué Liebig sur les réseaux sociaux.

Liebig régale littéralement ses détracteurs avec leurs critiques
#MasterBouteille, la campagne en mode manga qui veut inviter les jeunes au tri
Pixel de tracking