Mobile

Mobile : Clear Fashion, le Yuka de la mode qui répond aux préoccupations de la jeune génération ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Mobile : Clear Fashion, le Yuka de la mode qui répond aux préoccupations de la jeune génération ?

La relève de Yuka est assurée ! Au mois de septembre 2019, une nouvelle appli a vu le jour en analysant à son tour l'impact de certains produits consommés au quotidien, en s'intéressant cette fois à l'univers de la mode. Son nom ? Clear Fashion.

Une étude Médiamétrie l'a récemment révélé, les 15-34 ans consacrent la moitié de leur temps de surf sur mobile à 3 applications, à savoir Snapchat, Facebook et YouTube. En marge de cela, une récente infographie préparée par AdWeek l'a montré, les moins de 35 ans utilisent également beaucoup Instagram, TikTok ou encore IGTV et Facebook Watch pour visionner des contenus vidéo en ligne au quotidien. Mais ce n'est pas tout, à l'heure où l'on parle de plus en plus d'une jeune génération engagée et bien décidée à consommer des produits plus sains et plus éthiques au quotidien, Yuka, qui permet d'analyser l'intégralité des ingrédients utilisés dans chaque produit alimentaire que l'on peut trouver au supermarché, s'impose également comme étant une application qu'ils utilisent de manière très régulière. Et si cette nouvelle manière de préparer ses achats s'invitait dans l'ensemble de la consommation des jeunes ? Dans ce contexte, Clear Fashion, qui veut s'imposer comme le Yuka de la mode, a été lancé au mois de septembre 2019 en France, sur iOS et sur Android. Son objectif ? Permettre d'évaluer les marques de vêtements et leur impact sur la planète.

Clear Fashion, le Yuka de la mode qui répond aux préoccupations de la jeune génération ?
Crédit : Unsplash - Shanna Camilleri

Créée par Marguerite Dorangeon, une Française, Clear Fashion entend répondre aux questions que se posent les consommateurs au sujet de l'impact de la fabrication de leurs jeans, pulls ou encore manteaux. On le sait, la jeune génération est très consommatrice de produits d'habillement et d'accessoires. L'apparence constitue un enjeu de taille pour cette cible. En cela, Clear Fashion a toutes les chances de connaître un bel écho auprès de la jeune génération. Son fonctionnement est simple : il suffit d'aller dans le menu recherche. Les noms de grandes marques défilent... H&M, Etam, La Redoute, The Kooples, Petit Bateau, Lacoste, Levi's, etc. Plus de 80 marques sont déjà répertoriées, un mois après le lancement de l'appli. L'analyse des vêtements se fait selon 4 thématiques, à savoir l'environnement, la santé, les animaux et les humains. Il suffit simplement de prendre en photo l'étiquette du vêtement concerné pour avoir le résultat de l'étude, avec une note globale qui s'affiche sur 100. Pour la fondatrice de Clear Fashion, l'objectif du service est simple et double : "soutenir les marques qui produisent de manière responsable et faire évoluer les pratiques du secteur de la mode". Pour rappel, chaque année, plus de 130 milliards de vêtements sont produits dans le monde, ce qui pose effectivement certaines questions concernant notre impact sur la société de manière globale.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La Génération Z passe 30% de temps de moins que les plus de 25 ans sur les jeux mobiles
À lire aussi
La Génération Z, accro à son téléphone, mais pas joignable en permanence pour autant
À lire aussi
Mobile : Discord, l'appli gaming qui cartonne auprès des plus jeunes
Encore plus de contenus
Marketing

La publicité, premier facteur d'influence auprès des 18-24 ans ?

Souvent, on parle du fait que les influenceurs et l'avis des pairs influencent directement les achats des 18-35 ans. Mais qu'en est-il de la publicité ? Les jeunes y sont-ils sensibles avant ou pendant leurs sessions shopping ? À en croire de récentes données signée Brandwatch, la réponse est oui.

La publicité, premier facteur d'influence auprès des 18-24 ans ?
Twitter

Bientôt des Stories sur Twitter ?

La folie des stories sur les réseaux sociaux n'est pas près de s'arrêter ! Après Snapchat, Instagram, Facebook, YouTube ou encore Spotify, c'est désormais au tour de Twitter d'envisager de se lancer dans la publication de contenus éphémères. En tout cas, c'est ce que laisse à penser sa dernière acquisition.

Bientôt des Stories sur Twitter ?
Mobile : Clear Fashion, le Yuka de la mode qui répond aux préoccupations de la jeune génération ?
Pixel de tracking