Mobile : Credo, l'appli qui donne vie à un fantasme de la série Black Mirror, tout bon auprès des jeunes ?

Ecrit par

En matière de nouvelles applis, en voilà une qui a de quoi surprendre : Credo, c'est un nouveau service qui permet aux mobinautes d'attribuer une note à leur interlocuteur, afin d'attester de sa fiabilité et de sa crédibilité. Exactement comme une série TV le prédisait il y a quelques mois...

Vous le savez certainement si vous nous lisez régulièrement, à l'heure où le mobile occupe une place centrale dans le quotidien des jeunes, il occupe également une place de choix dans la ligne éditoriale d'Air of melty, qui se fait un plaisir de vous présenter au quotidien les applications qui pourraient prochainement concurrencer Snapchat, Instagram ou encore Tinder dans le cœur des moins de 30 ans en les occupant au quotidien. Après vous avoir présenté HQ Trivia, la nouvelle appli des fondateurs de Vine qui promet de faire un carton, ou encore plusieurs applis qui ont tout compris à la Génération Z, nous voulions vous parler d'un nouveau service qui semblait relever de la fiction il y a quelques mois à peine et qui s'invite finalement dans la réalité aujourd'hui : Credo est une application qui propose aux mobinautes d'évaluer la fiabilité et la qualité d'une personne en la notant après une interaction. Exactement comme ce qu'avait présenté un épisode de Black Mirror, la série qui imagine les innovations futures en lien avec Internet et les réseaux sociaux, l'an passé. Ou presque.

3595723

Concrètement, comme le révèle le site Konbini, qui présente la plate-forme, "Credo permet de donner une note personnelle (et d’en obtenir une), un indice de votre fiabilité et de votre crédibilité. À l’ère où le tiers des avis sur Internet se révèlent être faux, la start-up Credo360 – 360 étant le score personnel maximal – se donne ainsi pour mission de noter les gens sur la qualité d’une interaction". Pour autant, le service se défend de reprendre les vices présentés dans la série Black Mirror, où les notes en chute libre du protagoniste impactaient directement sa vie et son avenir. D'une part, il ne sera pas possible de noter n'importe qui, sous prétexte que l'on a partagé un ascenseur ou une discussion autour d'un café. Les notes, qui seront par ailleurs anonymes, seront remises par "des personnes bien placées pour savoir si vous êtes fiables ou pas". Aussi, l'importance des notes devrait varier selon l'intensité de l'interaction. En tout cas, il y a fort à parier que cette appli, misant sur l'anonymat et proposant un nouveau genre de relation entre les mobinautes, saura susciter la curiosité des moins de 35 ans. Reste désormais à savoir si les dérives pourront effectivement être évitées...