Mobile

Mobile : Houseparty, Blurr, Yeay, les applis qui ont tout compris à la Génération Z

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Mobile : Houseparty, Blurr, Yeay, les applis qui ont tout compris à la Génération Z

Si vous vous intéressez à la jeune génération, vous savez sûrement qu'elle passe une grande partie de son temps libre sur le mobile. Mais savez-vous ce qu'elle y fait exactement ? Un nouveau rapport dévoilé par WGSN présente les applis qui commencent à beaucoup faire parler auprès de la génération Z.

En matière d'applis, les jeunes ont de quoi faire, c'est le moins que l'on puisse dire ! Vous le savez certainement si vous nous lisez régulièrement, à l'heure où le mobile occupe une place centrale dans le quotidien des jeunes, il occupe également une place de choix dans la ligne éditoriale d'Air of melty, qui se fait un plaisir de vous présenter au quotidien les applications qui pourraient prochainement concurrencer Snapchat, Instagram ou encore Tinder dans le cœur des moins de 30 ans. Après vous avoir présenté Vertical, l'appli qui mise tout sur les vidéos mobile en format vertical ou encore TBH, la nouvelle appli 100% positive qui invite les jeunes aux compliments, c'est aujourd'hui WGSN qui met en lumière un rapport présentant les applications mobile qui ont tout compris à la génération Z. De quoi bien comprendre ce qui occupe l'esprit des moins de 25 ans à travers le monde en cette fin d'année 2017 ! La première application présentée par WGSN est Houseparty, à savoir une plateforme lancée en 2016 qui se décrit comme étant "le salon d'Internet" et qui permet aux mobinautes de dialoguer en direct avec jusqu'à 8 personnes différentes dans une "pièce", avec différentes "fêtes" se déroulant en même temps. 60% de ses utilisateurs ont aujourd'hui entre 16 et 24 ans, et on compte plus d'un million d'utilisateurs actifs chaque jour sur le service. De quoi prouver que la vidéo live et la discussion font partie des priorités des jeunes aujourd'hui !

Houseparty, Blurr, Yeay, les applis qui ont tout compris à la Génération Z

De son côté, "Yeay", à prononcer "Yay", est une start-up basée en Allemagne qui mise sur l'état d'esprit entrepreneur de la Gen Z, en visant spécifiquement les 12-18 ans. Concrètement, la plateforme, gratuite, permet à ses utilisateurs de réaliser rapidement des stories du genre Snapchat pour tenter de vendre leurs propres produits, comme des sneakers, des vêtements ou encore de l'high-tech. L'idée est donc de miser sur la vidéo pour susciter les ventes, en l'enrichissant de textes, de filtres et autres effets spéciaux. Pour sa part, "Pickle" se présente comme étant un service mobile créé par un jeune de 15 ans qui permet aux jeunes de réaliser des "jobs" les uns pour les autres. Il s'agit donc d'une plateforme sociale d'emploi qui permet à chacun de présenter la tâche qu'il a besoin de voir effectué et son prix tandis que d'autres mobinautes postulent pour le faire ! "Blurr", de son côté, est une appli créée par trois étudiants qui permet de créer des albums photo d'expériences collectives à partager. Contrairement à Snapchat, Facebook ou encore Instagram, les utilisateurs n'ont ni profil, ni likes, ni commentaires ou filtres : tout tourne autour de l'expérience uniquement. Enfin, WGSN rappelle le succès phénoménal de Sarahah, qui repose sur l'anonymat pour permettre aux jeunes de dire ce qu'ils pensent de leurs collègues de travail ou de leurs proches.

De façon générale, ce qui caractérise le rapport de la génération Z au mobile, c'est le fait qu'elle a grandi avec Internet en transformant la communication sur ce support. D'ailleurs, une étude menée par MTV et Red Peak Branding a montré que 91% des jeunes utilisent la technologie pour "comprendre les gens qui sont différents d'eux en termes de race, religion ou sexualité". Parmi les autres caractéristiques fortes de la jeune génération, on apprend que la Gen Z perçoit les réseaux sociaux comme étant un outil permettant de créer une communauté à travers le monde. "Les amis d'Internet sont aussi importants que les amis de la vie réelle". Encore plus fort, les jeunes estiment que la technologie les aide aussi à ouvrir des portes pour "réparer le monde" et pour se lancer dans l'entrepreunariat, en formant une génération de "teenpreneurs". Tout cela en profitant d'une connaissance forte du secteur technologique, leur permettant d'établir des barrières pour protéger leur vie privée et pour assurer leur sécurité de façon générale. Vous l'aurez compris, sur le mobile et sur les réseaux sociaux, la génération Z se sent plus chez elle que partout ailleurs !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Mobile : Houseparty, Blurr, Yeay, les applis qui ont tout compris à la Génération Z
Pixel de tracking