Mobile

Mobile : FaceApp, l'appli phénomène finalement pas dangereuse pour les Millennials ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Mobile : FaceApp, l'appli phénomène finalement pas dangereuse pour les Millennials ?

En cet été 2019, FaceApp s'impose indéniablement comme étant l'appli phénomène qui amuse à fond les Millennials en leur permettant de changer leur apparence en quelques clics seulement. Si les jeunes rient, d'autres s'inquiètent grandement de l'utilisation des photos modifiées. À tort ou à raison ?

L'appli phénomène de l'été 2019 fait beaucoup parler d'elle ! Vous le savez certainement si vous nous lisez régulièrement, à l'heure où le mobile occupe une place centrale dans le quotidien des jeunes, il occupe également une place de choix dans la ligne éditoriale d'Air of melty, qui se fait un plaisir de vous présenter au quotidien les applications qui pourraient prochainement concurrencer Snapchat, Instagram ou encore Tinder dans le cœur des moins de 30 ans. À ce sujet, il y a peu, nous vous parlions de l'appli Shoelace, lancée par Google pour rivaliser avec Facebook et Tinder, ou encore Joko, le nouveau service de fidélité qui promet d'engager les Millennials. Aujourd'hui, nous voulions vous parler d'une application qui n'est pas nouvelle mais qui revient régulièrement sur le devant de la scène : FaceApp est une appli qui permet aux mobinautes de jongler avec leur identité grâce à des outils de réalité virtuelle. Depuis quelques jours déjà, la grande folie est donc de se vieillir soi, ses amis ou encore des célébrités grâce aux outils proposés par le service. Mais, il faut le dire, l'appli inquiète autant qu'elle amuse.

FaceApp, l'appli phénomène finalement pas dangereuse pour les Millennials ?

Comme nous vous en avions déjà parlé en avril 2017, FaceApp est une plateforme qui permet d'ajouter des filtres en tout genre sur une photo pour modifier un visage à sa guise : homme, femme, jeune, vieux ou encore deux sourires différents, aux mobinautes de choisir de voir ce à quoi ils pourraient ressembler grâce à un système fonctionnant sur l'intelligence artificielle. Régulièrement, grâce à quelques personnes influentes sur les réseaux sociaux, comme c'était le cas pour Booba en fin d'année 2018, l'appli revient sur le devant de la scène en amusant le grand public avec ses trucages ultra réalistes. Seulement voilà, ce succès suscite l'inquiétude de certains internautes qui estiment que l'appli, d'origine russe, leur déroberait à leur insu les photos de leur mobile. Pour autant, si plusieurs experts en cybersécurité expliquent que l'entreprise FaceApp s'approprie en effet les clichés transformés que vous avez publiés sur le web, ils affirment qu'il s'agit "des mêmes conditions d’usage que l’on retrouve sur les réseaux Snapchat, Instagram, Facebook, par exemple, et de pratiquement toutes les applications que nous téléchargeons sur nos smartphones". En cela, pas forcément besoin de paniquer face au succès phénoménal de FaceApp. Attention en revanche à FaceApp Pro, une fausse appli qui, elle, est dangereuse pour les mobinautes en prétendant donner accès gratuitement à toutes les fonctionnalités payantes de FaceApp.

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Société

Près d'un Millennial sur deux épargne pour sa retraite

Alors que l'on parle souvent de la jeune génération comme étant une génération qui aime se faire plaisir et qui vit dans l'instant présent, une nouvelle étude révèle aujourd'hui que, quoi qu'il en soit, les moins de 35 ans préparent également leur avenir.

Près d'un Millennial sur deux épargne pour sa retraite
Mobile : FaceApp, l'appli phénomène finalement pas dangereuse pour les Millennials ?
Pixel de tracking