Mobile

Mobile : FaceApp, l'appli qui permet aux jeunes de jongler avec leur identité...et qui fait polémique

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
FaceApp fait beaucoup parler !

Tout avait bien commencé pour FaceApp, une nouvelle appli permettant aux mobinautes de transformer leur visage à l'aide de filtres amusants. Mais ça c'était avant. Ces dernières heures, la plateforme est plongée dans une polémique l'accusant de racisme.

Une nouvelle appli à tester en ce week-end prolongé qui approche ! Vous le savez certainement si vous nous lisez régulièrement, à l'heure où le mobile occupe une place centrale dans le quotidien des jeunes, il occupe également une place de choix dans la ligne éditoriale d'Air of melty, qui se fait un plaisir de vous présenter au quotidien les applications qui pourraient prochainement concurrencer Snapchat, Instagram ou encore Tinder dans le cœur des moins de 30 ans. A ce sujet, il y a quelques semaines, nous vous présentions Mastodon, une appli qui pourrait faire mal à Twitter ou encore Wingman, une appli de rencontres qui donne le pouvoir aux amis des utilisateurs. Mais depuis quelques jours, c'est un autre genre d'application qui fait beaucoup parler auprès de la jeune génération, en étant notamment testée par des célébrités adorées des Millennials. Cette appli en question, c'est Face App, une plateforme qui permet d'ajouter des filtres en tout genre sur une photo pour modifier un visage à sa guise : homme, femme, jeune, vieux ou encore deux sourires différents, aux mobinautes de choisir de voir ce à quoi ils pourraient ressembler grâce à un système fonctionnant sur l'intelligence artificielle.

Les stars se prêtent au jeu, d'elles-mêmes ou non !

Concrètement, parmi les filtres qui cartonnent le plus sur FaceApp, on repérera donc les filtres "old" et "young", "smile" et "smile 2" collent un large sourire sur votre visage, même si rien ne l'emporte contre le filtre qui permet de changer de sexe (dont la qualité dépend grandement de votre photo d'origine). Le tout est favorisé par deux collages disponibles permettant de placer les montages photo côte à côte pour les partager toujours plus facilement sur les réseaux sociaux. Fort de sa popularité qui grandit à toute vitesse, FaceApp a récemment proposé un nouveau filtre baptisé "Hot" et censé rendre les gens encore plus beaux. Problème, cette nouveauté a provoqué un bad buzz qui monte, qui monte. En effet, comme l'explique le site 20 Minutes, "les utilisateurs ont très rapidement constaté que l’effet du filtre est de blanchir considérablement la peau lorsqu’il est appliqué sur un selfie, comme l’ont démontré de nombreux internautes furieux". A cela s'ajoute une suppression systématique des lunettes et des yeux bridés dans les cas concernés. Alors que l'application phénomène est donc aujourd'hui accusée de racisme (comme cela a déjà été le cas pour certains filtres maladroits de Snapchat), on peut donc se demander si elle saura se relever de cette polémique et continuer de séduire la jeune génération, qui adore tester tout ce qui touche à l'intelligence artificielle.

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Marketing

Hivency, "Les marques vont laisser les influenceurs de plus en plus libres dans leurs contenus" (EXCLU)

Savoir qu'il faut miser sur le marketing d'influence pour toucher la jeune génération en 2019, c'est bien. Mais savoir comment bien miser sur ce type de stratégie, c'est mieux, non ? À ce sujet, les équipes d'Hivency nous dévoilent tout ce qu'il faut savoir. Macro-influenceur ou micro-influenceur ? Quelles erreurs éviter à tout prix ? Comment collaborer avec un influenceur ? Réponses par ici.

Hivency, "Les marques vont laisser les influenceurs de plus en plus libres dans leurs contenus" (EXCLU)
Mobile : FaceApp, l'appli qui permet aux jeunes de jongler avec leur identité...et qui fait polémique
Pixel de tracking