Mobile

Mobile : Kiligi, le réseau social bienveillant qui entend soutenir les jeunes

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Mobile : Kiligi, le réseau social bienveillant qui entend soutenir les jeunes

Lancée courant septembre 2021, l'appli française Kiligi pourrait bien frapper fort auprès de la jeune génération. Son ambition ? Permettre à chacun d'exprimer sans filtre ses émotions et de trouver du soutien, dans un espace 100% axé sur la bienveillance.

Entre les réseaux sociaux et la jeune génération, c'est une grande passion qui existe. Une passion qui commence dès le plus jeune âge, comme a pu le montrer la dernière étude menée par l'agence heaven et révélant que plus d'un jeune sur deux âgé de plus de 11 ans est inscrit sur au moins un réseau social actuellement. Pourtant, on le sait, les réseaux sociaux peuvent affecter le moral des socionautes. C'est notamment vrai pour Instagram, qui serait néfaste pour un jeune sur cinq à en croire une étude menée au sein de Facebook directement. Alors, comment changer la donne et s'assurer que la santé mentale des plus jeunes reste au top ? En misant sur des services qui mettent la bienveillance à l'honneur avant tout ! Et, en la matière, un nouveau réseau social pourrait bien se faire remarquer au cours des mois à venir : Kiligi, lancé début septembre, est une nouvelle application qui invite chacun à partager ses émotions et recevoir du du soutien. Le concept ? S'exprimer sur une plateforme saine pour évacuer les émotions négatives et réaliser que l'on n'est pas seul.

Kiligi, le réseau social bienveillant qui entend soutenir les jeunes
Crédit : kiligi

Kiligi, qui se présente comme étant "le premier réseau social qui te fait du bien" est d'ores et déjà disponible sur Google Play et sur l'App Store. Le service fonctionne de la façon suivante, en 5 étapes : l'utilisateur choisit dans un premier temps sont humeur globale, d'horrible à génial. Il précise ensuite ce qu'il ressent : de la joie, de la tristesse, du dégoût, de l'amour, etc. Troisième étape, il explique ce qu'il vient chercher sur Kiligi, que ce soient des encouragements, des félicitations, des rencontres. Enfin, il écrit quelques mots sur sa situation pour être sûr de bien être compris et il partage son post soit avec ses proches soit en anonyme. Mais comment s'assurer que la plateforme reste 100% bienveillante, vous demandez-vous ? Comme l'a expliqué Guillaume Vilain, fondateur du service, au site L'ADN, cela passe par plusieurs points : "Nous avons la chance d’avoir des bénévoles qui nous aident à signaler, à commenter et à rassurer, mais la communauté fait aussi son travail. De plus, des moyens concrets sont mis en place pour assurer le tout. D’abord, votre inscription est liée à votre numéro de téléphone, ce qui nous permet de supprimer et bloquer bien plus facilement les trolls, les personnes malveillantes… Et puis en ce moment, nous développons un partenariat avec Bodyguard (service de modération en ligne) qui nous permettra de croître, tout en gardant ce cap positif". Alors, Kiligi sera-t-elle l'appli qui permettra aux jeunes de trouver le bien-être ? Tout reste à faire mais affaire à suivre...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
DISKO, Yik Yak, le discret come back d’une appli à surveiller ? (TRIBUNE)
À lire aussi
WeWard, l'appli qui va permettre aux jeunes d'arrondir leurs fins de mois ?
À lire aussi
Clubhouse lance Wave, une nouvelle façon de communiquer entre amis
Encore plus de contenus
Société il y a 10 heures

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?

Il n'y a pas d'heure pour l'apéro, et il n'y a pas de saison non plus ! En cet automne 2021, YouGov s'est intéressé au rapport des Français au moment de l'apéritif. Verdict, la jeune génération donne (encore une fois) le ton en la matière.

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?
Mobile : Kiligi, le réseau social bienveillant qui entend soutenir les jeunes
Pixel de tracking