Mobile

Mobile : LegalFling, l'appli qui suit la tendance forte des mouvements #MeToo #Timesup

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Mobile : LegalFling, l'appli qui suit la tendance forte des mouvements #MeToo #Timesup

En ce mois de janvier 2018, marqué par le mouvement Time's Up aux Golden Globes, trois jeunes Allemands ont décidé de donner une nouvelle dimension au consentement, en créant une appli qui définit un contrat avant de passer aux choses sérieuses...et intimes.

Vous le savez certainement si vous nous lisez régulièrement, à l'heure où le mobile occupe une place centrale dans le quotidien des jeunes, il occupe également une place de choix dans la ligne éditoriale d'Air of melty, qui se fait un plaisir de vous présenter au quotidien les applications qui pourraient prochainement concurrencer Snapchat, Instagram ou encore Tinder dans le cœur des moins de 30 ans. Après vous avoir présenté Yuka, l'appli food et healthy qui a tout compris aux attentes des Millennials ou encore Haven, l'appli anti-espionnage pour mobile qui pourrait bien séduire la jeune génération, nous tenions aujourd'hui à vous présenter une autre plateforme qui correspond parfaitement aux tendances fortes du moment, en cette période marquée par une contestation générale des harcèlements sexuels en tout genre. La plateforme en question, c'est LegalFling, un service conçu par trois Allemands qui entendent sécuriser toujours plus le consentement sexuel. Mais comment, au juste ?

LegalFling, l'appli qui suit la tendance forte des mouvements #MeToo #Timesup

Concrètement, en ce début d'année 2018, Arnold Daniels, Rick Schmitz et Martijn Migchelsen, fondateurs de la firme LegalThings, mettent actuellement au point "une appli permettant de s'assurer du consentement sexuel explicite de sa nouvelle conquête... en le consignant dans un registre sécurisé", comme l'explique le site WeDemain. Loin d'être une blague, cette nouvelle application entend définir clairement les règles du jeu en matière de flirt et de séduction. Plus précisément, le service permet ainsi de définir ses préférences sexuelles et les pratiques que l'on accepte ou non. Le tout se passe en quelques échanges et quelques clics, en passant par WhatsApp, Messenger ou encore un SMS. Une fois la demande acceptée, les deux parties ont accès au "contrat", qui est sécurisé et ne peut être ni partagé ni modifié par autrui. Ils peuvent ainsi consulter les préférences de l’autre et commencer à jouer ensemble. Si l'application n'est pas encore lancée (les concepteurs de LegalFling attendent l’approbation d’Apple et de Google pour pouvoir lancer l'appli sur les différentes plateformes de téléchargement), on peut en tout cas penser qu'elle pourrait bien changer devenir une norme dans notre société actuelle en plaçant le consentement dans une nouvelle dimension, toujours plus valorisée et respectée.

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Mobile : LegalFling, l'appli qui suit la tendance forte des mouvements #MeToo #Timesup
Pixel de tracking