Mobile

Mobile : Les 18-24 ans passent 37 heures par mois sur les applications mobiles, un record !

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Jamais sans mon mobile !

Jamais sans mon mobile, acte 10, scène 33 ! C’est une fois de plus confirmé : le mobile occupe une place de choix dans le quotidien des jeunes. Une nouvelle étude de l’institut Nielsen, menée sur les mobinautes américains, vient de révéler que les 18-24 ans n’ont jamais autant passé de temps sur leur smartphone à utiliser des applications en tout genre. Décryptage par ici !

Il y a trois semaines, Air of melty partageait avec vous les résultats d’une étude plutôt anecdotique mais très parlante : les 18-24 ans considèrent leur mobile comme étant plus important que la brosse à dent ou le déodorant ! Toutes les études le confirment ces derniers temps, le mobile est devenu l’outil multimédia préféré des jeunes, devant la télévision et devant l’ordinateur ou la tablette. A tel point, en fait, que des chercheurs asiatiques s’inquiètent de l’addiction des moins de 30 ans à leur mobile et à leur connexion internet. C’est très sérieusement qu’ils évoquent l’émergence d’un nouveau phénomène de société, baptisé l’addiction numérique, et l’urgence de mettre en place des cures de désintoxication. Si le phénomène est bien loin de connaître une telle ampleur en occident, de nouveaux chiffres, dévoilés par l’institut Nielsen viennent en tout cas confirmer que le mobile continue à prendre de l’importance et du temps chez les jeunes !

Le smartphone est un véritable jouet pour les jeunes !
Crédit : Bandai

L’institut Nielsen, spécialisé dans le suivi des produits de consommation et dans l’analyse du comportement online, vient en effet de révéler que la génération qui bat tous les records en matière de temps passé sur les applications mobiles est, sans grande surprise ni suspense, la génération Y et plus spécifiquement la tranche d’âge des 18-24 ans. Au total, ces jeunes passent pas moins de trente-sept heures et six minutes à surfer sur les applications de leur smartphone chaque mois ! En revanche, ce ne sont pas ces derniers qui se montrent le plus gourmands en termes de nombre d’applications différentes. Dans ce domaine, ce sont les 5-44 ans qui se montrent les plus actifs, en téléchargeant en moyenne 29 applications différentes, contre 23,2 en 2011.

De manière générale, ce sont les outils de communication, de type messagerie instantanée, mails, sms, et les outils de divertissement (musique, vidéos et jeux) qui sont les deux secteurs les plus sollicités sur le mobile. Au total, les mobinautes passent en moyenne 3h48 par mois à communiquer et 10h par mois à se divertir. Nous vous en avions déjà parlé, concernant les jeunes, les vidéos occupent notamment une place très importante dans la logique de divertissement. Ainsi, entre l’internet mobile et l’internet tout court, les 15-24 ans passeraient plus de 11 heures par mois à visionner des vidéos. Alors, à l’heure où Facebook reste le réseau social préféré des mobinautes, on se dit que la firme de Mark Zuckerberg a tout compris en lançant son dispositif de publicité vidéo en France avec Guerlain il y a peu…

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
MeiPai, l’application vidéo qui a tout pour séduire les jeunes et envahir l’Europe !
À lire aussi
Mobile : Le freemium largement sollicité par les 16-24 ans, dépensiers quand ils le veulent !
À lire aussi
Mobile : L’utilisation du smartphone en magasin détourne les décisions d’achat, les jeunes premiers concernés ?
Encore plus de contenus
Snapchat

Les 3 clés pour bien communiquer sur Snapchat

En 2020, Snapchat reste une application sur laquelle les professionnels du marketing doivent miser pour toucher la jeune génération. Si vous n'êtes pas familier du réseau social roi de l'éphémère et de la réalité virtuelle, découvrez trois pistes à explorer pour bien lancer votre marque sur ce terrain.

Les 3 clés pour bien communiquer sur Snapchat
Mobile : Les 18-24 ans passent 37 heures par mois sur les applications mobiles, un record !
Pixel de tracking