Mobile

Mobile : Madly, l'appli qui mise à fond sur le jeu de séduction pour les célibataires

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Mobile : Madly, l'appli qui mise à fond sur le jeu de séduction pour les célibataires

Confinement ou pas, l'envie de flirter ne s'arrête pas pour la jeune génération. En ce printemps 2020, saison des amours par excellence, nombreux sont ceux qui ont envie de parler d'amour et, surtout, de le rencontrer. Pour les aider, l'appli française Madly mise sur un jeu de séduction complet, au sens propre du terme.

C'est indéniable, pour une grande partie de la jeune génération, la période de confinement est synonyme de plus de temps passé sur le mobile. En fait, selon une récente étude menée par Ifop, 75% des 15-34 ans déclarent passer plus de temps sur leur écran mobile en période de confinement. En termes d'heures, 72% des Millennials passent plus de 3 heures par jour sur leur smartphone tandis que 54% y passent carrément plus de 4 heures par jour. Des heures passées à consulter les réseaux sociaux, à jouer en ligne ou encore à visionner des vidéos en tout genre. En marge de cela, les moins de 35 ans sont aussi nombreux à découvrir de nouvelles applications, qu'il s'agisse de Discord, l'appli gaming adorée des jeunes, ou encore HouseParty, l'appli phénomène privilégiée pour réaliser des "coronapéros". Les jeunes sont aussi nombreux à se tourner vers les applis de dating pour conserver un lien social, avec des applis dating qui se réinventent et qui misent beaucoup sur le live-vidéo, nouvelle manière de se draguer en ce printemps 2020. De son côté, Madly, une application de rencontre sortie en 2018, mise sur une autre recette pour créer l'étincelle entre ses utilisateurs.

Madly, l'appli qui mise à fond sur le jeu de séduction pour les célibataires

Une récente étude signée YouGov l'a montré, 37% des 18-24 ans et 41% des 25-34 ans ont déjà utilisé une application de rencontre. En cela, Madly, appli frenchie née dans la région de Toulouse, a un potentiel certain à exploiter. Pour les 8 cofondateurs du service, l'idée est venue simplement. "On utilisait les applis de rencontre traditionnelles et on s'est aperçus que dans toutes les applications, c'est très compliqué de démarrer la discussion", comme ils l'expliquaient au journal La Dépêche l'an passé. C'est dans ce contexte que Madly propose un véritable jeu de séduction pour aider ses utilisateurs à créer un premier contact réussi. En pratique, ces derniers se défient avec des jeux de questions pour vérifier leur compatibilité avant de discuter. Ils sélectionnent quelques-unes des 5000 questions préparées par l'appli elle-même sur des thématiques libres et variées. Des questions qui peuvent porter sur la manière de vivre au quotidien ou sur la personnalité de chacun. Selon la réponse de leur potentiel crush, ils peuvent ensuite décider si, oui ou non, ils souhaitent discuter pour apprendre à se connaître davantage. "Plus l'utilisateur entre de questions éliminatoires, plus le niveau de difficulté augmente. Ces questions agissent comme des critères de sélection et affinent l'algorithme de compatibilité de l'application". L'idée est de rencontrer d'autres personnes qui ont la même façon de penser que vous, pour assurer un match parfait...ou presque. Alors, on joue ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Combien d'heures passent les 15-34 ans sur leur mobile pendant le confinement ?
À lire aussi
Le dating post-confinement, quelles envies et quelles attentes pour les jeunes ?
À lire aussi
Sexe et confinement, quelle réalité pour les adeptes des applis dating ?
Encore plus de contenus
Société il y a 4 heures

Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?

La période de confinement a été un déclic pour inciter de nombreux Français à déménager. Trouver un logement dans lequel on se sent bien est désormais une réelle priorité. Une priorité qui peut conduire à l'essor du coliving ? Peut-être bien, à en croire une étude menée par YouGov et Businesscoot.

Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?
Société il y a 5 heures

La Génération Z, une génération d'activistes confirmée

La jeune génération ultra engagée, c'est une réalité ! C'est ce que montre une nouvelle étude menée par Vice et qui permet de mieux comprendre l'état d'esprit des 15-25 ans. Verdict, ils sont pessimistes...mais prêts à se battre pour changer les choses !

La Génération Z, une génération d'activistes confirmée
Mobile : Madly, l'appli qui mise à fond sur le jeu de séduction pour les célibataires
Pixel de tracking