Mobile

Mobile : Pokémon Go, (déjà) en perte de vitesse auprès des jeunes ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Le jeu reste une référence pour la jeune génération !

Vous avez l'impression que les médias parlent beaucoup moins de Pokémon GO ces derniers jours ? C'est effectivement le cas : il semblerait que l'euphorie du mois de juillet soit désormais passée. Mais peut-on dire pour autant que Pokémon GO est en mode "un petit tour et puis s'en va" ?

L'euphorie de l'été serait-elle (déjà) passée ? Entre Pokémon Go et les jeunes, ça matche clairement, la rédaction d'Air of melty vous en parle depuis près de deux mois désormais. C'est bien simple, depuis le 24 juillet dernier, date d'arrivée officiel du jeu en France, impossible d'échapper au phénomène Pokémon GO, le jeu conçu par Niantic Labs et qui relance la folie Pokémon en misant sur la réalité virtuelle. Concrètement, si vous croisez régulièrement des gens marchant en fixant leur mobile et s'arrêtant en pleine rue pour examiner l'environnement autour d'eux, pas la peine de réfléchir davantage, ces personnes cherchent sûrement à attraper des Pikachu (très rare), Carapuce et autre Salamèche. On vous le disait le mois dernier, la moitié des jeunes Français ont déjà testé Pokémon GO. Et, qu'on se le dise, le phénomène dépasse largement la notion de jeu : les marques peuvent elles aussi miser sur Pokémon GO pour attirer plus de clients, en se servant de la plateforme comme outil marketing. Mais, et si le phénomène était déjà sur le déclin ?

Le phénomène s'affaiblit mais ne meurt pas !

Alors que le cap des 100 millions de téléchargements du jeu avait été franchi en quelques jours seulement, avec plus de 40 millions d'utilisateurs quotidiens estimé le 24 juillet, on apprend aujourd'hui que Pokémon GO serait (déjà) en perte de vitesse auprès des mobinautes. En tout cas, c'est ce que révèlent les chiffres publiés par Business Insider et relayés par le journal 20 Minutes. Qu'il s'agisse du nombre de téléchargements, de l'engagement ou encore du temps quotidien passé sur l'application, tout semble en baisse aujourd'hui avec, par exemple, un nombre d'utilisateurs quotidien passé de 40 millions à 30 millions le 16 août. Cela étant dit, pas de panique, comme l'explique le site 20 Minutes, "la fin de Pokémon GO est loin d'être annoncée. Elle reste, par exemple, en France, la troisième application gratuite la plus téléchargée sur iOS. Niantic pourrait malgré tout y entendre un signal, alors que de nombreuses mises à jour et extensions sont encore réclamées par les utilisateurs. Le nouvel enjeu sera de les garder captifs". Alors, retour au calme, peut-être, mais retour à la vie sans Pokémon, sûrement pas !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Jeunes et publicité mobile, ça matche comment à l'heure actuelle ?
À lire aussi
Mobile : Weezit, le "Qui est-ce" des rencontres qui va conquérir la jeune génération ?
À lire aussi
Mobile : Musical.ly, la nouvelle application incontournable des moins de 25 ans ?
Encore plus de contenus
Mobile : Pokémon Go, (déjà) en perte de vitesse auprès des jeunes ?
Pixel de tracking