Mobile

Mobile : Réseaux sociaux, live, offline-online, 5 manières d'engager les Millennials sur ce support

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La génération Y est aussi adepte de la logique "Jamais sans mon mobile"

On répète souvent que la génération Z est tout le temps accroché à son mobile. Si c'est une réalité, sachez que la génération Y en fait de même. Alors, comment engager efficacement les 18-35 ans sur le support mobile ? Réponse en 5 points principaux.

Alors que l'on vous répète régulièrement que la génération Z et la génération Y n'ont pas grand chose à voir l'une avec l'autre, s'il y a bien un terrain sur lequel les deux catégories d'âge se rejoignent, c'est indéniablement dans leur rapport au mobile. Il y a quelques mois, la rédaction d'Air of melty avait l'occasion d'interviewer Elodie Gentina, spécialiste de la génération Z, au sujet de sa supposée addiction au mobile. Baptisée nomophobie, celle-ci trouve sa place dans le fait que "les jeunes sont en pleine phase de construction. (...) La nomophobie (no mobile phobia), c'est la peur excessive de ne pas avoir accès et d'être séparé de son mobile et le fait de ressentir un sentiment d'angoisse dès qu'il y a un bug, dès qu'on ne peut plus recharger la batterie de son smartphone, etc. Une étude américaine a montré en 2014 que 80% des jeunes âgés de 14 à 15 ans reconnaissent être "accro" à leur mobile, en le consultant plus de 150 fois par jour". Dans cette logique, une récente étude a montré à quel point la génération Z est active sur son mobile en magasin, notamment. Qu'on se le dise, ses aînés de la génération Y sont également largement actifs sur leur téléphone portable à tout moment de la journée. Alors, comment vous assurer de les engager sur ce terrain ? Le site Knowledge Center dévoile aujourd'hui 5 pistes à suivre.

La génération Y est aussi adepte de la logique "Jamais sans mon mobile"

Avant toute chose, cela parait basique mais c'est en réalité moins simple qu'on ne le pense, votre stratégie doit être "mobile friendly". Cela comprend votre site web mais aussi vos emails et tous les contenus digitaux que vous pouvez être amenés à partager avec cette cible. L'enjeu est de taille, sachant que 61% des Millennials ne retourneront pas sur un site mobile après une expérience décevante. Pire, 4 jeunes sur 10 n'hésiteront pas à aller vers la concurrence. Aussi, qui dit mobile dit consultation des réseaux sociaux pour la jeune génération. Selon une étude, près de 80% du temps passé sur les réseaux sociaux se ferait sur ce support. Vous l'aurez compris, une stratégie mobile passe par une stratégie en mode Social Media Marketing. A vous de profiter de ce que les différentes plateformes propose aujourd'hui, du check-in à la vidéo live en passant par les contenus éphémères, pour engager votre communauté. Au-delà de cela, n'hésitez pas à créer des expériences combinant online et offline pour engager toujours plus les jeunes : utilisation de geofilter, distribution d'un coupon via texto à utiliser en magasin, etc. "Avec le mobile, les interactions online peuvent arriver n'importe où, ce qui signifie que les marques doivent trouver le moyen de combler le fossé entre les expériences online et offline". Aussi, misez sur LA tendance forte du moment : la vidéo live, qui crée une interaction forte et une grande proximité entre la marque et son audience. Enfin, à l'heure où les Millennials adorent faire des achats sur le mobile, faites en sorte de leur proposer un parcours d'achat simple et fluide sur ce support ! Voilà pour la théorie, à vous de la mettre en pratique désormais !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Facebook, Twitter, Taptica, sur quelles applications miser pour une meilleure performance marketing sur le mobile ?
À lire aussi
Mobile : La vidéo en plein essor sur ce support, quels enjeux pour les annonceurs ?
À lire aussi
Le mobile, devenu premier support de jeux vidéos, en usage comme en dépenses
Encore plus de contenus
Mobile : Réseaux sociaux, live, offline-online, 5 manières d'engager les Millennials sur ce support
Pixel de tracking