Mondial 2014 : 30% des moins de 35 ans commenteront les matchs sur les réseaux sociaux, Social TV en plein essor

L'équipe de France va attirer les commentaires !!
Ecrit par

J-2 avant le lancement du Mondial 2014 au Brésil ! Un Mondial que plus de sept jeunes français sur dix prévoient de suivre, quel que soit l’écran sollicité. Mais suivre l’événement ne suffirait pas, les moins de 35 ans veulent aussi vivre la compétition en la commentant sur les réseaux sociaux, pour près d’un tiers d’entre eux, comme l’a révélé une étude Ipsos. L’heure de la Social TV, c’est maintenant, alors droit au but !

Le compte à rebours s’intensifie de plus en plus ! Le coup d’envoi de la Coupe du monde de football 2014 sera donné après-demain au Brésil, et l’engouement général autour de la compétition se fait d’ores et déjà ressentir. Déjà, la semaine dernière, Air of melty vous a révélé que 63% des jeunes britanniques se déclaraient séduits par les marques partenaires du Mondial 2014. Un Mondial qu’une grande majorité de jeunes prévoit par ailleurs de suivre puisque, comme nous vous l’avions déjà dit, 72% des Français de 15 à 24 ans prévoient de se tenir au courant de l’événement. En plus de visionner la compétition, les jeunes prévoient de commenter sur les réseaux sociaux ! En effet, selon la toute dernière étude menée par l’Argus de la presse, Ipsos-Steria et Aura Mundi, 30% des Français de moins de 35 ans ont l’intention de commenter les matchs sur les réseaux sociaux, contre 20% de l’ensemble de la population interrogée.

Didier Deschamps pourra voir les avis des supporters sur les réseaux sociaux.
Didier Deschamps pourra voir les avis des supporters sur les réseaux sociaux.

Interrogé au sujet des résultats de l’étude, Olivier Cimelière, Directeur associé de l’agence de communication Wellcom et auteur du Blog du communicant, a déclaré : "Pour la Coupe du monde au Brésil, il est déjà acquis que les réseaux sociaux vont jouer un rôle de premier plan. La tendance était déjà forte lors des derniers Jeux Olympiques d’été et d’hiver avec les marques qui ont mené de nombreuses opérations promotionnelles mais aussi les journalistes qui n’hésitaient pas à raconter les coulisses de l’événement, photos à l’appui". Ainsi, cette fois encore, les médias mais aussi les marques auront un fort potentiel à jouer en se montrant actives sur les réseaux sociaux. Et parmi les marques qui pourraient le plus profiter de la médiatisation de l’événement, on retrouve bien sûr les marques directement associées à certains joueurs phares.

Selon l’étude, près de 2 millions de Français s’abonneront à un compte d’une équipe et 1,5 million s’abonneront au compte d’un joueur à l’occasion du Mondial. Selon Olivier Cimelière, un tel engagement va se révéler bénéfique à bien des égards : "Pour les acteurs sportifs, c’est un moyen puissant de toucher directement leur public et leurs fans en communiquant des informations sur leur vécu de la compétition. D’ailleurs, trois joueurs de l’équipe de France, (Paul Pogba, Mathieu Debuchy et Karim Benzema) viennent d’ouvrir un compte Twitter officiel. Pour leurs sponsors comme pour leur réputation personnelle, les réseaux sociaux deviennent incontournables et contournent en partie le filtre médiatique classique". Une étude de l’institut Voxburner a révélé que 48% des jeunes britanniques suivront le Mondial 2014 en partie via leur mobile. Cela laisse entendre que la pratique du second écran sera au cœur de la compétition, avec les médias traditionnels comme la télévision utilisés pour regarder les matchs et les nouveaux médias comme le smartphone et Internet utilisés pour commenter l’événement. Aux marques de s’adapter à cette nouvelle tendance et de se montrer présentes sur les deux supports le plus efficacement possible !

Crédit : melty.fr, Seba, Visual Press Agency