Marketing

Online Snacking, Sharing culture, Normcore, le portrait de la génération Z dressé par Lagardère Publicité

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Online Snacking, Sharing culture, Normcore, le portrait de la génération Z dressé par Lagardère Publicité

Quand Lagardère Publicité dévoile une étude sur la génération Z, c'est lors d'un Facebook Live que le groupe le présente, histoire d'être en adéquation avec les valeurs des 15-24 ans. Mais quelles sont ces valeurs justement ? On vous en dévoile tout de suite 4 sur 8 !

Vous aider à bien connaître la jeune génération, c'est la mission que se donne Air of melty au quotidien. Et, en la matière, en cette année 2016, l'une des clés pour y parvenir, c'est de bien cerner les différences qui existent entre les plus jeunes, réunis dans la génération Z, et les moins jeunes, réunis dans la génération Y. Alors que les seconds ont largement occupé l'espace médiatique pendant des années, c'est aujourd'hui au tour de la génération Z, composée des 15-25 ans, de se placer sur le devant de la scène. Des 15-25 ans qui se distinguent de leurs aînés par bien des aspects. Par exemple, on parle de la génération Z comme étant une génération "Gender Fluid", avec un tiers de cette génération estimant que "le genre ne définit pas la personne autant que l'on a l’habitude de le penser". Des 15-25 ans qui, aussi, devraient mieux gérer les notions de branding, Social Media Marketing et appli mobile UX que leurs aînés. Des 15-25 ans qui, enfin, se distinguent en 8 profils selon une nouvelle étude signée Lagardère Publicité et présentée hier, lors d'un live diffusé sur Facebook. #GenZbyLP, c'est une étude qui dresse le portrait des Z et qui analyse le lien que les marques tissent avec cette génération. Si 8 profils seront dévoilés au total, la présentation vidéo relayée hier a été l'occasion d'en présenter 4. Mais lesquels ?

C'est à partir de 60 entretiens menés auprès des 15-24 ans que Lagardère Publicité en est arrivé à établir 8 profils de jeunes Z. Le premier, baptisé "Online Snacking" met en avant le fait que la jeune population est connectée en permanence, 24 heures sur 24, en étant soumise au syndrôme 'FOMO' (Fear Of Missing Out) et amateure de "Snacktainment", à savoir de l'entertainment en mode snacking. Tout cela justifie bien l'attraction de cette cible par la communication sur Snapchat, instantanée, brève et divertissante. Le deuxième profil mis en avant par la firme est intitulé "Creative Doer/Audace Créative". Il rassemble un groupe "intéressé par la recherche visuelle, les emojis, la valorisation des talents du web ou entrepreunariaux". De son côté, le profil "Sharing Culture" met en avant un groupe drivé par le partage et la gratuité, des valeurs largement portées par l'essor d'Internet. Ces jeunes sont en attente de participer à la vie des marques, dans une logique de co-création, et ils accordent aussi une grande importance aux valeurs, à l'éthique et à l'utilité apportée par les marques. Enfin, last but not least, un profil "normcore" se dégage de la génération Z. "Le normal poussé à l’extrême : vouloir être plus normal que la normale, ce qui place la neutralité en valeur forte", c'est une réalité pour la jeune génération. Rendez-vous très bientôt pour la divulgation du reste de l'étude.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Snapchat, co-création, tutoriels, communication unisexe, 4 idées de campagnes qui engagent la génération Z
À lire aussi
Les jeunes consommateurs conquis par les pop-up stores, l'éphémère triomphe encore !
À lire aussi
Cadeaux faits maison, expérience, achats en ligne, quels cadeaux à Noël pour les 18-34 ans ? (INEDIT)
À lire aussi
Calendrier, promotions, sélection, réputation, 7 conseils pour aider votre marque à préparer la période de Noël
À lire aussi
Marketing Mobile : Elodie Gentina, "Les Z sont beaucoup plus sélectifs, là où les Y sont plutôt excessifs" (EXCLU)
Encore plus de contenus
Online Snacking, Sharing culture, Normcore, le portrait de la génération Z dressé par Lagardère Publicité
Pixel de tracking