Marketing

Personnalisation et digitalisation, les deux grands défis des marques à l'ère de la génération Z

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Personnalisation et digitalisation, les deux grands défis des marques à l'ère de la génération Z

Pour séduire la génération Z, les marques vont devoir opérer certains changements ! En deux mots, cela passe par un tournant en matière de personnalisation et de digitalisation. En pratique, ça passe par bien plus que ça...

La rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé, il n'y a pas que l'online dans la vie des jeunes, même dans celle des plus jeunes, pourtant réputés pour être connectés en permanence et accrochés à leurs écrans en tout genre. En février dernier, une étude menée par IBM avait bien montré que l'association du marketing physique et du marketing digital, baptisé phygital, constituait l'atout ultime pour conquérir la génération Z. "Les commerçants doivent apprendre à se transformer rapidement pour réussir à fidéliser les clients de la génération Z. Ceux-ci passent sans cesse du magasin physique, au Web, au mobile en passant par les réseaux sociaux. La nouvelle ère de l'engagement client est arrivée et les attentes des clients sont en pleine mutation", avait à l'époque commenté IBM. Quelques semaines plus tard, c'est Paris Retail Week qui avait confirmé la tendance en révélant que 82% des Millennials veulent des produits accessibles sur Internet comme en magasin. Aujourd'hui, c'est un article publié sur le site Plan B Mob qui apporte sa contribution à la réflexion générale, en révélant que, à ce jour, "98% des consommateurs de la génération Z préfèrent effectuer leurs achat en magasin, mais seulement s’il y a des interactions personnalisées", en citant toujours IBM. Alors, qu'est-ce que cela implique pour les marques ? Réponse tout de suite !

L'article en question revient sur l'importance de la personnalisation, en parallèle de la digitalisation des magasins. Sachez ainsi que l'attente première des jeunes consommateurs, c’est avant tout une "personnalisation convaincante" du point de vente, et cela "quel que soit le lieu où le client est". Concrètement, dans le monde physique comme sur le digital, ce dernier souhaiterait recevoir davantage d’offres, de promotions, de messages, concernant des produits susceptibles de l’intéresser, "bien loin des newsletters génériques tout sauf convaincantes", d'expliquer le site. Et cette personnalisation doit passer par différents canaux, à l'heure où 60% des consommateurs de la génération Z utilisent fréquemment plus d’un appareil. "Il est nécessaire de se concentrer sur la qualité de l’échange, et mettre en place des services performants, personnalisés selon l’enseigne, et utilisables sur plusieurs dispositifs digitaux". Justement, en matière de digital, il est important de savoir que les réseaux sociaux sont le terrain sur lequel la jeune génération espère pouvoir retrouver et échanger avec la marque. En la matière, sachez que les moins de 20 ans sont également enclins à partager leur data avec les professionnels du marketing. Plus précisément, au-delà de partager leurs données de navigation (à condition de leur expliquer dans quel but), 60% d’entre eux veulent pouvoir échanger avec la marque afin de donner des idées de designs, et 67% désirent pouvoir donner leur avis sur les produits. Leur ambition ? En tant que génération bon plan, avoir, par la suite, des conseils et promotions personnalisés. On y revient toujours ! Alors à vous de jouer !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Upper Millennials, cible de choix pour les marques de champagne ?
À lire aussi
Marketing : Julien Damide, "Envisager la relation client comme l’amitié, la clé de la fidélisation 3.0"
À lire aussi
Marketing d'influence : L'Adviser, le nouveau genre d'influenceur qui va engager la jeune génération ?
À lire aussi
Du sang de jeunes transfusé pour s'offrir une deuxième jeunesse, une (folle) réalité en vue
À lire aussi
Organique, durable et éthique, les mots-clés à adopter pour les marques de luxe visant la jeune génération
Encore plus de contenus
Snapchat

Les 3 clés pour bien communiquer sur Snapchat

En 2020, Snapchat reste une application sur laquelle les professionnels du marketing doivent miser pour toucher la jeune génération. Si vous n'êtes pas familier du réseau social roi de l'éphémère et de la réalité virtuelle, découvrez trois pistes à explorer pour bien lancer votre marque sur ce terrain.

Les 3 clés pour bien communiquer sur Snapchat
Personnalisation et digitalisation, les deux grands défis des marques à l'ère de la génération Z
Pixel de tracking