Publicité

Publicité : Snapchat, Periscope, les contenus verticaux passionnent la jeune génération

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les contenus ne doivent pas forcer les mobinautes à tourner leur portable.

Quel est le point commun entre Snapchat et Periscope ? Cartonner auprès d'un public jeune ? Oui. Mais aussi donner une nouvelle dimension aux contenus verticaux. Une dimension que les annonceurs feraient bien de prendre en compte au plus vite !

En 2016, la publicité sera mobile...et elle sera aussi verticale ! A la fin du mois de janvier, la rédaction d'Air of melty vous faisait savoir que la puissance de Snapchat auprès des marques venait de l'utilisation des selfies sponsorisés, des stories et également des vidéos verticales, un format qui représente désormais 29% du temps total passé sur les écrans mobiles désormais. Or, à l'heure où Snapchat a désormais passé le cap des 7 milliards de vidéos vues par jour, il est indéniable que la vidéo verticale constitue une force ultime sur la plateforme. Et pas que sur celle-ci d'ailleurs. Il y a quelques mois, Persicope, l'application de live streaming vidéo détenue par Twitter, décidait d'autoriser le format vertical sur son service. Une décision que l'étude "2015 Internet Trends" ne peut qu'encourager aujourd'hui, à la vue des résultats obtenus dans le cadre d'une enquête menée par l'institut Mary Meeker et relayée par le site Forbes et le blog Komadok.fr. Concrètement, le taux de visionnage de contenus verticaux sur le mobile a été multiplié par 5 en cinq ans, en passant de 5% en 2010 à 29% en 2015. Et ce sont les applications ultra populaires auprès de la jeune génération qui mènent la voie.

Le contenu vertical est en plein essor !

Comme l'explique le site Forbes, aujourd'hui, Snapchat et Periscope "optimisent et centrent à la verticale tous leurs contenus, que ce soit le UGC (user generated content, autrement dit le contenu généré par l’utilisateur) ou le brand content (autrement dit le contenu de marque). Par conséquent, les marketeurs qui ciblent cette génération doivent prendre en considération tant ce type de médias et que ces contenus verticaux dans l’élaboration de leurs stratégies digitales". Si, sur Periscope, la tendance aux contenus verticaux n'a pas été pensée dès le lancement de l'application, Snapchat a, à l'inverse, toujours eu cette idée en tête, en proposant notamment des filtres et des design sur les clichés invitant le mobinaute à conserver un format vertical. Et cela s'en ressent dans la stratégie publicitaire de la plateforme : "L’offre publicitaire Snapchat est également verticale et le réseau encourage ses partenaires à créer des formats en ce sens avec un slogan 'vertical ads for vertical screens' (des pubs verticales pour des écrans verticaux)". Comme le conclue le site Komadok, blog de la communication digitale BtoB, transformation digitale et social media, "plus que jamais, les marketeurs doivent se concentrer sur les meilleurs moyens de toucher les générations Y et de se différencier au sein d’un espace digital qui devient de plus en plus concurrentiel, et l’une des façons de sortir du lot est d’utiliser les contenus qui passent bien en mode vertical". C'est dit, en mots et en chiffres, alors à vous de jouer désormais !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Accros à la TV, jeunes actifs aisés, ambitieux en difficulté, qui sont les jeunes que la publicité vise aujourd'hui ?
À lire aussi
Publicité vidéo : "On ne fait pas une vidéo sur Facebook comme on fait une vidéo sur YouTube ou sur le mobile" (REPORTAGE)
À lire aussi
Les AdBlockers, bénédiction pour foncer vers la publicité utile ?
À lire aussi
Publicité : Buzzfeed GB épinglé à cause de Native Advertising mal identifié
À lire aussi
Les rêves sponsorisés, le futur de la publicité ?
Encore plus de contenus
Coronavirus il y a 9 heures

Les Millennials français, désireux de s'engager et de se rendre utiles pendant le confinement ? C'est confirmé !

La période de confinement n'est simple pour personne mais elle est indéniablement plus compliquée pour les personnes les plus exposées au virus et pour les personnes les plus vulnérables. Qu'on se le dise à ce sujet, la jeune génération a bien l'intention d'agir pour aider ces personnes à sa manière et à son échelle. Mais comment, au juste ?

Les Millennials français, désireux de s'engager et de se rendre utiles pendant le confinement ? C'est confirmé !
Dove il y a 11 heures

Dove fait tomber le masque des soignants dans une campagne engagée

Prendre la parole sur le coronavirus, pertinent ou pas pour les marques ? De son côté, la marque de produits de beauté Dove montre qu'un tel discours a parfaitement sa place en invitant le grand public à se montrer solidaire et à soutenir les soignants en première ligne.

Dove fait tomber le masque des soignants dans une campagne engagée
Publicité : Snapchat, Periscope, les contenus verticaux passionnent la jeune génération
Pixel de tracking