Publicité : SQweb, la solution made in France pour lutter contre les Ad-Blockers ?

Bientôt la fin des Ad-Blockers ?
Ecrit par

Le problème des Ad-Blockers, c'est un problème qui prend de plus en plus d'importante sur Internet, particulièrement auprès de la jeune génération, lassée d'une surpression publicitaire. Pourtant, c'est un fait, les jeunes ne sont en rien allergiques à la publicité. Pour proposer une nouvelle offre alternative et rendre les Ad-Blockers inutiles, SQweb, une startup française, pourrait bien avoir une solution à proposer...

Le blocage de la publicité, c'est un problème dont la rédaction d'Air of melty vous parle régulièrement, à l'heure où un tiers des internautes Français seraient adeptes d'Ad-Blockers, avec une présence largement remarquée sur la cible des 18-35 ans. Pourtant, nous ne cessons pas de vous le répéter, les jeunes ne sont pas forcément allergiques à tout type de publicité, puisqu'ils sont de grands consommateurs de native advertising. Ce qui gêne les jeunes, ce sont les annonces intrusives et non pertinentes. Pour détourner le problème des ad-blockers, les annonceurs inventifs multiplient donc les initiatives, à l'égard de ce plug-in dévoilé il y a deux mois et ne dévoilant que les "belles" publicités. Dans le même état d'esprit, Volvo a inventé le Pré-Roll intelligent pour réconcilier les jeunes et la pub, tandis que Channel4 a choisi de laisser le choix du spot publicitaire diffusé à ses téléspectateurs. Aujourd'hui, une start-up française, baptisée SQweb pourrait bien également avoir sa réponse pour lutter contre les Ad-Blockers. Et c'est le Journal du Net qui en parle le mieux, par ici !

"Partant du constat que les revenus publicitaires du site qu'il éditait, Nonsurtaxe.com, ne cessaient de diminuer, la faute à ces ad-blockers, Thibaud de la Villarmois a voulu offrir un choix "honnête" à ses lecteurs : ré-afficher la publicité ou payer le juste prix pour le contenu", explique ainsi Nicolas Jaimes sur le site du Journal du Net, pour expliquer la création de SQweb, qui entend permettre à ses utilisateurs, moyennant un abonnement mensuel, d'accéder à tous les sites partenaires sans publicité, et sans pour autant avoir à recourir à Adblock. Concrètement, "nous conseillerons à nos membres un prix d’abonnement fonction du nombre de sites qu'ils visitent et du temps qu'ils y passent mais chacun sera libre de payer en fonction de ses moyens", explique Thibaud de la Villarmois au site, en évoquant des fourchettes de prix se situant entre 10 et 15 euros par mois. La start-up se chargera de reverser les sommes ainsi récoltées aux sites partenaires, après prélèvement de sa commission (de 15 à 20%). La start-up française n'en est qu'à son commencement, puisque la beta publique de son produit n'est sortie que le 1er juillet mais, à la rédac, on pense qu'un telle service pourrait connaître un beau succès auprès des jeunes internautes ! Affaire à suivre !

Crédit : x