Qu'est-ce qui fait rêver les Millennials sur le marché de l'emploi ?

Ecrit par

Au travail les jeunes ! Une nouvelle étude signée Job Teaser s'est intéressée aux attentes et aux rêves de la jeune génération sur le marché de l'emploi. Alors, qu'est-ce qui fait vibrer les moins de 30 ans dans le cadre de leur première expérience professionnelle ?

Un peu plus chaque jour, la jeune génération débarque sur le marché du travail, avec ses peurs, ses envies et ses rêves. Or, vous le savez, la mission que se donne la rédaction d'Air of melty au quotidien, c'est de vous aider à bien cerner la jeune génération. Et, indéniablement, cela passe notamment par comprendre son rapport au marché du travail, qui constitue un élément capital de sa vie quotidienne et une partie importante des espoirs concernant son avenir. À ce sujet, il y a quelques semaines, nous décryptions avec vous les vraies attentes de la Génération Z au travail, avant d'évoquer le problème des Millennials sur le marché de l'emploi. Aujourd'hui, place à des informations plus positives puisque l'on s'intéresse aux résultats de l'étude Job Teaser, qui a sondé les désirs et les ambitions de la nouvelle génération d'actifs. À quoi rêvent les jeunes diplômés pour leur carrière professionnelle ? Visiblement, ils rêvent surtout de petites structures !

Qu'est-ce qui fait rêver les Millennials sur le marché de l'emploi ?
Qu'est-ce qui fait rêver les Millennials sur le marché de l'emploi ?

Comme le révèle l'étude en question, la taille de l'entreprise est un sujet important pour la jeune génération : ainsi, 34% d'entre eux veulent commencer leur carrière dans une petite structure, qu'il s'agisse de startups ou de PME. Dans le détail, les moins de 35 ans sont ainsi 21% à vouloir travailler dans une PME pour leur premier job, contre 13% dans une startup et 4% en tant qu'entrepreneurs. Enfin, la norme reste tout de même de travailler dans une grande entreprise, pour 59% des jeunes sondés. Quel que soit le type d'entreprise privilégiée, les attentes des Millennials sont en tout cas les mêmes par rapport au monde du travail. Et ce que veulent principalement les jeunes, c'est s’habiller comme ils l’entendent et avoir des horaires souples. Ainsi, ce qui prime pour les jeunes, c'est avant tout "une facilité de communication, une perspective de carrière, la qualité et l'emplacement des locaux, l'autonomie et la prise d'initiative et la confiance en l'avenir". À l'inverse, la présence de codes (code vestimentaire, vouvoiement, etc), l'idée de prestige ou un volume effectif précis d'heures de travail à effectuer tend à les refroidir. Une autre attente semble être la même pour tous au sein de la jeune génération : l'envie de changer d'entreprise régulièrement. Dans les faits, 68% des jeunes salariés pensent changer d'entreprise d'ici deux ans. Une idée qui vient confirmer une fois de plus l'idée que les jeunes sont plus fidèles à leurs collègues qu'à leur entreprise...

Crédit : ezapply.biz