Mobile

Que fait réellement la Génération Z sur son mobile ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Que fait réellement la Génération Z sur son mobile ?

Au quotidien, les 15-25 ans semblent accrochés à leurs smartphones. Mais combien de temps passent-ils sur ce support chaque jour ? Que font-ils sur leur mobile et pourraient-ils s'en passer si nécessaire ? Yubo, la plateforme sociale pour se créer des groupes d'amis partout dans le monde, répond à ces questions.

Jour après jour, la rédaction d'Air of melty vous aide à mieux cerner la jeune génération, qu'il s'agisse de la Génération Z ou des Millennials, très différents les uns des autres. Au sujet des Z, alias les 15-25 ans, on parle beaucoup de l'existence d'une génération "Jamais sans mon mobile". Il faut dire que, en moyenne, la Génération Z passe pas moins de 4 heures par jour sur son mobile, selon une récente étude signée AppAnnie. Mais 4 heures à faire quoi au juste ? Un récent sondage réalisé par Yubo, la plateforme sociale pour se créer des groupes d'amis partout dans le monde, fait des révélations sur ce point. L'occasion d'apprendre que les jeunes font désormais l'acquisition de leur tout premier smartphone très tôt. Ainsi, 70% des sondés a en effet eu son premier téléphone à 12 ans ou moins. 1 adolescent sur 4 indique même avoir eu son premier téléphone avant 10 ans. En cela, Lucien Grandval, directeur de la communication de Yubo, insiste sur le fait que "la Génération Z est en effet la première génération à être née et à avoir grandi avec les smartphones".

Que fait réellement la Génération Z sur son mobile ?
Crédit : Paul Hanaoka, Unsplash

Pour les moins de 20 ans, le téléphone est avant tout vu comme un outil de divertissement, au-delà d'être un outil de communication. Dans le détail, près de 90% des jeunes sondés déclarent utiliser leur mobile pour passer le temps et se divertir, ou dans une moindre mesure pour se cultiver (46%). Par ailleurs, l'étude de Yubo révèle que, si pour les générations précédentes, le téléphone était un moyen de contacter ses proches, la génération Z utilise très largement son téléphone pour élargir son réseau social existant. 73% des adolescents l’utilisent ainsi pour rencontrer des gens. "C’est une génération qui cherche avant tout à sociabiliser en ligne, comme elle le fait dans la vie réelle. Le téléphone est donc un outil pour élargir son cercle social", déclare à ce sujet Sacha Lazimi, co-fondateur et CEO de Yubo. Enfin, l'étude confirme que les jeunes passent plusieurs heures sur leur mobile chaque jour : 55% des sondés indiquent utiliser son téléphone plus de 4 heures par jour, contre 7% moins de 2 heures (et 1,6% moins d’une heure). Par ailleurs, 61% des sondés déclarent que leur téléphone portable est un outil indispensable. Dans ce contexte, vivre sans téléphone est perçu comme un problème pour plus de 46% de la génération Z, et constitue même une angoisse pour 22% des sondés.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les données à connaître en 2020 sur le rapport de la Génération Z à son mobile
À lire aussi
Mobile : Greenly, l'appli qui récompense les gestes écolo de chacun
À lire aussi
La Génération Z passe 4 heures par jour sur son mobile, mais à y faire quoi ?
Encore plus de contenus
Société il y a 9 heures

Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien

Le monde tourne-t-il trop vite pour la jeune génération ? Une nouvelle étude menée par OpinionWay et Trainline révèle aujourd'hui qu'un jeune sur deux aspire à un mode de vie plus lent actuellement. Mais attention, ils attendent quoi qu'il en soit de la rapidité et de l'efficacité de la part des marques !

Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien
Marketing il y a 1 jour

Les 18-34 ans, une génération qui assume ses paradoxes (ETUDE)

Ce matin, Prisma Media a organisé une conférence pour présenter les résultats de son étude menée auprès des Millennials français. Une conférence qui a permis de réaliser une plongée dans l'état d'esprit des 18-35 ans, de façon à mieux les comprendre et mieux les toucher avec des discours pertinents.

Les 18-34 ans, une génération qui assume ses paradoxes (ETUDE)
Que fait réellement la Génération Z sur son mobile ?
Pixel de tracking