Marketing

Quel est le type de contenu de marque que les 18-35 ans veulent réellement voir ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Quel est le type de contenu de marque que les 18-35 ans veulent réellement voir ?

Qu'attendent les jeunes consommateurs des marques qui communiquent ? Qu'elles soient utiles, drôles, touchantes, inspirantes ? Une nouvelle étude menée par iStock, une source mondiale de contenu visuel de premier plan, fait le point sur le sujet en montrant bien les différences entre la Génération Z, la Génération Y et l'ensemble des Français !

On le sait, plus que jamais, les jeunes sont en recherche de sens dans leur consommation. Acheter pour posséder simplement quelque chose de beau ou qui procure un plaisir éphémère ne leur suffit plus, dans la plupart des cas. Ils veulent de plus en plus acheter des produits ou des services qui correspondent à leurs valeurs et à leurs engagements. C'est ce qu'ont confirmé il y a quelques jours à peine les dernières données chiffrées présentées par l'enquête #MoiJeune menée par 20 Minutes et OpinionWay, en révélant notamment que 53% des Millennials français se considèrent comme des consommateurs plus militants que leurs parents. Dans ce contexte, il semble évident que les marques doivent changer leur manière de communiquer : le contenu doit correspondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Mais, justement, quelles sont-elles ? Une nouvelle étude menée par iStock by Getty Images s'est intéressée au sujet et vient de mettre en lumière le type de contenu que les consommateurs veulent voir en cette fin d'année 2020 de la part des marques. Verdict, encore une fois, on voit que la jeune génération n'affiche pas les mêmes attentes que ses aînés, en réclamant plus de diversité, de durabilité et d'autres choses encore.

Quel est le type de contenu de marque que les 18-35 ans veulent réellement voir ?
Crédit : Getty Images

Selon l'étude menée par iStock, l'ensemble des Français réclament globalement des contenus qui se concentrent sur la durabilité (35%) et des contenus qui les reflètent eux ou leur expérience personnelle (35%), devant un contenu amusant (33%). Au sein de la Génération Z, on retrouve les mêmes idées, mais exprimées de façon encore plus affirmée : ce sont ainsi 43% d'entre eux qui réclament un contenu qui se concentre sur la durabilité tandis qu'ils sont 39% à réclamer un contenu qui reflète leur expérience personnelle. Dans le même temps, 45% (vs 22% de l'ensemble des Français) veulent des contenus qui montrent le bien-être physique. 35% sollicitent les contenus amusants qui les font rire, 34% les contenus montrant l'égalité et la diversité et 33% les contenus qui montrent que la marque est à la pointe de la technologie. Enfin, 3 jeunes sur 10 veulent des contenus qui se concentrent sur la santé mentale. Au sein de la Génération Y, on note que la priorité est donnée aux contenus amusants (42%) devant les contenus qui se concentrent sur leur expérience personnelle (37%) et ceux concentrés sur la durabilité (31%). Suivent les contenus montrant le bien-être physique (26%) et, en dernière position comme pour tout le monde, les contenus qui montrent "quelqu'un qu'ils aspirent à être", cité par moins de 10% des sondés. On notera par ailleurs que l'enquête menée par iStock révèle que de nombreux consommateurs français GenZ et GenY (43%) estiment qu'il est important de soutenir les petites entreprises et les entreprises locales pendant cette période de crise. Pour autant, seulement 36% des Z et 25% des Millennials interrogés ont effectivement modifié leur comportement d'achat pour le faire. En fait, 48% des Z et 32% des Y ont admis avoir augmenté la quantité d'achats en ligne qu'ils font auprès de grands détaillants et de marques depuis le début de la pandémie. La plupart d'entre eux (49% et 92%) l'expliquent par la commodité - le fait qu'ils peuvent obtenir la plupart des choses dont ils ont besoin au même endroit. De quoi bien montrer que, entre la théorie et la pratique, il y a parfois un réel fossé !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Frondeuses, “Les 18-35 ans utilisent les réseaux sociaux différemment depuis quelques mois” (EXCLU)
À lire aussi
Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
À lire aussi
Les Millennials, de plus en plus tentés par le coliving ?
À lire aussi
Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?
À lire aussi
Beats surprend la jeune génération avec des écouteurs phosphorescents
Encore plus de contenus
Quel est le type de contenu de marque que les 18-35 ans veulent réellement voir ?
Pixel de tracking