Quel impact a la publicité sur la manière dont les jeunes voient leur corps ?

Ecrit par

Entre les jeunes et leur corps, c'est un peu "Je t'aime moi non plus". Complexés tout en cherchant à prendre un grand soin de leur apparence, les Millennials se laissent fortement influencer par les images qu'ils voient dans les médias. C'est ce que révèle une nouvelle étude signée l'Observatoire Cetelem et Harris Interactive.

Les jeunes et leur rapport au corps, on n'a pas fini de vous en parler ! Au quotidien, vous le savez, la mission que se donne la rédaction d'Air of melty, c'est de vous aider à toujours mieux comprendre la jeune génération et son rapport à différents sujets. Et l'un des sujets du moment, c'est le lien qu'entretiennent les moins de 30 ans avec leur propre corps qui est à l'honneur. Il y a quelques semaines, nous vous révélions ce qui fait le bonheur de la jeune génération AAA, marquée par les termes "Avoir/Argent/Apparence". En matière d'apparence, on apprenait notamment que seuls 7% des jeunes sondés se trouvent tout à fait beaux ou belles et que 40% des jeunes filles se disent prêtes à opter pour la chirurgie esthétique (contre 20% des garçons). Un peu plus tard, une étude menée par l'Observatoire Cetelem et Harris Interactive montrait bien que l'apparence est à la fois une fierté et un complexe pour la jeune génération. Aujourd'hui, de nouveaux chiffres issus de cette étude s'intéressent plus à la manière dont la publicité impacte la façon dont les jeunes François perçoivent leur corps. Verdict ? Il y a clairement une influence !

Les jeunes et leur corps, une relation complexe !
Les jeunes et leur corps, une relation complexe !

Sans aucun doute, comme l'explique le site L'ADN qui relaie les résultats de l'étude, "les images publicitaires auxquelles nous sommes exposés continuent de conditionner le rapport à notre propre image". Ainsi, pas moins de 46% des 18-24 ans déclarent qu’ils ont envie de ressembler aux corps présentés dans les magazines ou la publicité, contre seulement 21% des plus de 50 ans, qui semblent donc bien mieux s'accepter comme ils sont. En cela, on voit que la jeune génération reste fortement influencée par ce qu'elle voit dans les médias. Mais est-ce forcément une mauvaise chose ? Pas réellement puisque plus d'un jeune sur deux remarque que, actuellement, la publicité évolue de manière positive dans sa manière de présenter les corps. En pratique, les 18-24 ans sont 54% à noter des évolutions positives en la matière, avec davantage de tailles représentées, différentes formes de corps, moins de retouches. Les marques semblent aujourd'hui davantage entrer dans une logique de transparence qui semble bien plaire à la jeune génération...et qui devrait l'aider à se sentir mieux dans son propre corps !

Crédit : Noah Buscher,Unsplash, Oh my cream Instagram