Coronavirus

Quel monde imaginent les jeunes Français après la crise sanitaire ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Quel monde imaginent les jeunes Français après la crise sanitaire ?

Alors que la liberté reprend doucement mais sûrement ses droits en France, quel avenir les jeunes Français se préparent-ils à vivre ? Travail, voyage, famille, santé, zoom sur les nouvelles priorités des 18-35 ans.

En ce mois de juin 2021, l'heure est au déconfinement et au retour de la liberté. Si la pandémie a permis à un grand nombre de 18-29 ans d'apprécier davantage les moments simples, ces derniers sont désormais en quête d'activités, de voyages et de nouvelles expériences à vivre. Alors que l'on s'intéressait il y a peu à ce que les jeunes Français retiendront vraiment des périodes de confinement, une nouvelle étude signée Dynata, la plus grande plateforme de données au monde pour les informations, l'activation et la mesure, nous permet de mieux comprendre dans quel état d'esprit la jeune génération française se trouve. Dans un premier temps, cette étude révèle que, à l'heure actuelle, 46% des Z vivent avec leurs parents, 22% avec leur partenaire amoureux et 16% seuls. Chez les Millennials, une majorité de jeunes vit en couple (54%) tandis que 26% vivent seuls. Entre solitude et asolitude, les jeunes ont donc de quoi faire. Ce sondage réalisé auprès de 1000 Français est aussi l'occasion d'apprendre que, alors que 58% de l'ensemble des sondés prévoient de se faire vacciner contre le Covid-19, seuls 52% des 25-35 ans et 39% des 18-25 ans prévoient de le faire. Mais quel bilan les Z et les Millennials français tirent-ils des 16 derniers mois ?

Quel monde imaginent les jeunes Français après la crise sanitaire ?
Crédit : Getty images

Globalement, alors que 30% des Z estiment avoir désormais un meilleur équilibre entre leur vie privée et leur vie professionnelle depuis le début de la pandémie, ils sont 36% des jeunes sondés par Dynata à ne pas être d'accord avec cette idée. Aussi, pour 33% des jeunes sondés, la crise n'a rien changé sur ce plan. Chez les Millennials en revanche, on note qu'ils sont 42% à estimer que le télétravail est un atout pour ce genre d'équilibre. Aussi, alors que seuls 18% des Z employés estiment que le télétravail les aide à être plus productifs, les Millennials sont 37% à être d'accord avec cette idée. Globalement, près de 35% des jeunes âgés de 18 à 35 ans déclarent travailler plus d'heures chaque semaine en télétravail qu'en entreprise. Concernant la pandémie, 37% des Z et 30% des Millennials estiment que la vie ne reviendra pas à la normale avant au moins un an. Ils sont aussi 18% et 14% à estimer que l'on ne retrouvera tout simplement jamais la vie comme avant. Alors que plus de 4 jeunes sur 10 estiment que leur vie a beaucoup changé à cause de la crise sanitaire, 23% des Z et 20% des Millennials vont jusqu'à dire que leur vie a complètement changé. Dans le détail, c'est surtout le rapport aux voyage, les sorties au restaurant, la manière de travailler et le temps passé avec les proches qui a été impacté par la pandémie de Covid-19, selon les réponses des jeunes interrogés par Dynata.

Depuis le début de la crise sanitaire, 43% des Z et 36% des Millennials accordent plus d'importance aux moments passés entre amis ou en famille. Dans le même temps, 29% des Z et 16% des Millennials accordent plus de valeur au temps et à l'énergie consacrés à leur carrière et à leur emploi. 38% des Z et 27% des Millennials accordent aussi désormais plus de place au fait de gagner autant d'argent que possible. Et ils sont plus de 3 sur 10 à en faire de même concernant les économies. 39% des Z et 38% des Millennials accordent plus d'importance au fait de prendre soin de leur santé physique et ils sont 31% et 35% à en faire de même pour leur santé mentale. À l'inverse, seul un jeune sur cinq accorde plus d'importance qu'avant au fait de posséder des biens matériels. À l'avenir, près de 3 jeunes sur 10 entendent accorder plus de place à leurs loisirs et centres d'intérêt et ils sont tout autant à avoir plus qu'avant l'envie d'aider et de s'engager pour leur communauté. De manière générale, seuls 26% des Z et 45% des Millennials se voient conserver leur lifestyle actuel une fois que la crise sera passée. Pour les autres, le retour vers les voyages, les activités et une vie animée devrait clairement être au programme ! D'ailleurs, alors que près d'un jeune sur deux n'a pas pu voyager l'an dernier, 67% des 18-34 ans prévoient un voyage dans les six mois à venir !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
51% des 18-30 ans ont envie de changer des choses dans leur vie post-Covid
À lire aussi
Les activités préférées des jeunes pendant le confinement, des passions au moment du déconfinement ?
À lire aussi
Que retiendront vraiment les jeunes Français des périodes de confinement ?
Encore plus de contenus
Emploi il y a 2 jours

La Génération Z et son premier job, quelle réalité en 2021 ?

En cette période de rentrée, nombreux sont les jeunes qui se lancent sur le marché du travail. À ce sujet, Jam s'est intéressé à la manière dont les 18-25 ans appréhendent leur premier job. Priorités, manière de travailler, projet de carrière, on fait le point !

La Génération Z et son premier job, quelle réalité en 2021 ?
Instagram il y a 3 jours

Instagram, néfaste pour un jeune sur cinq ?

Depuis quelques jours, les voix s'élèvent pour dénoncer le fait qu'Instagram a une influence négative sur la manière dont la jeune génération se voit. Et visiblement, tout le monde en est conscient, même au sein des équipes du réseau social...

Instagram, néfaste pour un jeune sur cinq ?
Marketing il y a 3 jours

5 conseils pour un marketing de contenu efficace

À l'heure où la jeune génération se dit prête à partager des contenus de marque, il est crucial pour les marketeurs de savoir créer des contenus pertinents et engageants. En la matière, Momentive, l'un des leaders dans la gestion de l'expérience, dévoile quelques conseils bien utiles.

5 conseils pour un marketing de contenu efficace
Quel monde imaginent les jeunes Français après la crise sanitaire ?
Pixel de tracking