Quel rapport ont les Millennials avec les soldes 2018 ?

Ecrit par

Impossible d'y échapper, les soldes d'hiver 2018 sont là ! Alors que de nombreux consommateurs français en profitent pour faire de nombreux achats, qu'en est-il de la jeune génération ? Les Millennials s'intéressent-ils aux soldes ? Julia Amsellem, associée du cabinet EY-Parthenon, donne des éléments de réponse.

C'est parti pour un mois de soldes en ce mois de janvier 2018 ! Et qui dit promotions à tout va dit consommateurs qui se lâchent davantage en matière d'achat. À ce sujet, la rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, en matière de consommation, les moins de 35 ans sont plutôt actifs. En fait, même, comme de nombreuses études le montrent, les Millennials sont carrément accros au shopping, en réalisant plusieurs achats par semaine, principalement via leur smartphone. Concernant les soldes d'hiver qui viennent de débuter, on vous apprenait hier grâce à une enquête de La Fevad que 8 jeunes sur 10 préparent leurs achats sur leur mobile. Cela représente 20 points de plus que la moyenne des e-acheteurs français, toutes catégories d'âge confondues. Pour autant, sachez-le, cela ne signifie en rien que les moins de 35 ans seront la catégorie de consommateurs la plus engagée pour les quatre semaines à venir : selon Julia Amsellem, associée du cabinet EY-Parthenon, les soldes ne font pas vraiment rêver les jeunes. C'est ce qu'elle a expliqué au journal Le Nouvel Obs.

Quel rapport ont les Millennials avec les soldes 2018 ?
Quel rapport ont les Millennials avec les soldes 2018 ?

À l'heure où les soldes font désormais partie d'une stratégie promotionnelle permanente pour les enseignes, qui savent désormais qu'elles peuvent désormais compter sur plusieurs périodes de promotions pour écouler leurs stocks, elles font aussi partie du quotidien de la jeune génération. Dès lors, celle-ci ne se focalise pas sur les périodes de soldes à proprement parler mais sur tous les bons plans potentiels. Comme l'explique Julia Amsellem, "les Millennials sont des consommateurs avisés tout au long de la saison". Soldes ou pas, ils ont les yeux rivés vers les bons plans et savent comment y accéder (ou au moins comment les rechercher). En vocabulaire marketing, cela permet de les définir comme étant une génération "savy", au niveau global. Kézako ?

"Ils ne voient plus les soldes comme un moyen de réaliser une bonne affaire car ils recherchent les promotions tout au long de la saison. Ils ont la culture de la débrouille et comme ils ont grandi avec le net, ils savent parfaitement naviguer sur la Toile pour en utiliser toutes les ressources. Entre ventes flash et sites internet multimarques, ils traquent les bons plans". Pour autant, attention à ne pas réduire la jeune génération à une génération en recherche de bons plans en permanence : les moins de 35 ans ont aussi leurs marques préférées, pour lesquelles ils ont une réelle affection. L'occasion pour l'experte de préciser que, "comme ils aiment les marques premium, ils acceptent de temps en temps de payer plein tarif" pour s'offrir les produits qui les font rêver. Comme quoi, ce n'est pas si compliqué que ça de comprendre la jeune génération au final !