Question du jour : Snapchat piraté et les lecteurs de melty.fr, inquiets ou pas ?

Snapchat piraté, les jeunes pas effrayés !
Ecrit par

La semaine dernière, l’application Snapchat, si adorée des jeunes, a dû faire face à un événement peu réjouissant : plus de 200 000 clichés partagés sur son service ont été piratés, dont de nombreux clichés de jeunes dénudés. A l’heure où le sexe 2.0 de la génération Y revient au cœur des préoccupations de tous, les meltynautes se sentent-ils concernés par ces piratages ? Réponse grâce à notre Question du Jour, posée par meltyMetrix !

Faux scandale, le SnapchatLeaked ? La semaine dernière, Air of melty vous a largement parlé du fait que Snapchat a été piraté, avec le vol de pas moins de 200 000 clichés intimes. Ce nouveau CelebGate version Snapchat remettait alors en lumière le sexe 2.0 largement pratiqué par la génération Y. Nous vous l’avons déjà dit, à l’heure où la génération Y est une génération connectée en permanence ou presque, sexting, aftersex ou encore sexcam sont des pratiques qui sont nées avec l’ère d’Internet et qui se sont étendues avec le développement d’applications de messagerie éphémère, permettant (censément) d’effacer toute trace de ces échanges sensuels. C’est ainsi, plutôt logiquement, que Snapchat, qui permet l’échange de photos effacées en quelques secondes, est donc devenu en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, un service d’échange hautement sexuel entre jeunes. Mais aujourd’hui, Snapchat, qui accuse les applis tierces et invite les jeunes à la prudence suite à ce piratage, vit donc un coup dur. A l’heure où bon nombre de jeunes se retrouvent pris au piège à cause, les meltynautes se sentent-ils concernés ?

metlyMetrix, le département smart data de meltygroup, a voulu savoir ce que pensaient les meltynautes de ce scandale de photos piratées sur Snapchat. Le 15 octobre dernier, meltyMetrix a donc interrogés 194 internautes passés sur le site de melty.fr pour connaître leur regard sur cette affaire. Verdict, plus de 7 sondés sur 10 déclarent ne pas se sentir concernés ou inquiets. En effet, plus d’un internaute sur deux (54%) déclare sans détour ne pas se sentir du tout concerné par cette histoire, tandis que 18% d’entre eux ne "s’inquiètent pas vraiment puisque ça fait partie des risques", selon eux. D’autre part, un sondé sur dix se dit anxieux mais conscient des risques pris sur ce genre de service de partage. Enfin, 17% des sondés se montrent ouvertement inquiets, en déclarant "ne pas savoir que ça pouvait arriver". Et pourtant, Snapchat pourrait bien ne pas être la seule application à réserver des surprises aux jeunes : il y a quelques jours, c’est l’application Whisper qui a fait parler d’elle, pour son anonymat finalement pas si total que ça…

Crédit : X