Quick

Quick lance son référendum en ligne pour reconquérir les jeunes

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Quick veut répondre aux attentes de ses clients !

Accompagné de Jésus et de 5ème Gauche, Quick se lance en campagne ! C’est vraiment le cas de le dire puisque, au-delà d’une simple campagne de communication, c’est une véritable révolution qui se trame au sein de l’enseigne, désireuse de reconquérir les jeunes face à l’invasion de Burger King en France. Et pour séduire les jeunes, Quick a d’abord choisi de les écouter…

Le mois dernier, Air of melty vous annonçait qu’une révolution était en vue chez Quick, avec un referendum organisé pour connaître les envies de ses (jeunes) clients. En effet, à l’heure où la concurrence s’accélère sur le marché de la restauration rapide, avec notamment le retour en France de Burger King, qui compte faire bouger (pour de vrai) les jeunes Français avec Whopper Move Out, les firmes doivent faire en sorte de parvenir à se démarquer en répondant toujours mieux aux attentes de leurs jeunes clients, leur cible privilégiée. Cible privilégiée et de plus en plus exigeante, c’est un fait ! Les jeunes raffolent toujours autant des produits issus de la restauration rapide, mais ils réclament d’autre part des expériences culinaires toujours plus irréprochables et plus innovantes. Aujourd’hui, Quick, pour ne pas perdre sa deuxième place derrière McDonald’s sur le marché français, prend le pari de toujours mieux comprendre ses clients pour toujours mieux les servir. Et cela passe par un referendum, qui vient d’être dévoilé.

Dans le cadre du lancement de sa nouvelle plateforme de communication, accompagnée d’un nouveau logo, la marque a décidé de poser la question directement à ses clients : "Et vous, vous voulez plus de quoi chez Quick ?". Cette question s’intègre parfaitement à la signature "Le goût d’en faire plus" mise en scène par Jésus épaulée de 5ème Gauche pour le digital. Les clients peuvent ainsi exprimer leurs souhaits et leurs propositions en se connectant à la plateforme web dédiée jusqu’au 10 mars prochain. Par la suite, les propositions postées sont soumises au vote des internautes et les cinq propositions les plus sollicitées par le grand public seront mises en place dans les restaurants français d’ici la fin de l’année, dans la limite de leur faisabilité, s’engage la firme. Pour engager la conversation et incarner la nouvelle tonalité de marque, le référendum s’appuie sur un film web dédié, accompagné d’un plan d’activation digitale, d’un relais dans la presse quotidienne et dans les restaurants Quick avec un dispositif événementiel. Pour la première fois de son histoire, la firme ne passe en revanche pas par la case affichage, une sacrée première ! Enfin, puisque Quick en donne toujours plus, sachez que les contributeurs des 5 propositions retenues gagneront un an de Quick à volonté.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Quick : Révolution en vue avec un referendum pour connaître les envies de ses (jeunes) clients
À lire aussi
Quick nourrit l’ambition de vendre ses burgers aux quatre coins du monde
À lire aussi
Quick confie sa communication à Jésus, un "parti pris fort" assumé pour la marque
Encore plus de contenus
Quick lance son référendum en ligne pour reconquérir les jeunes
Pixel de tracking