Coronavirus

Reconfinement ou couvre-feu, que préfèrent les Millennials français ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Reconfinement ou couvre-feu, que préfèrent les Millennials français ?

Alors qu'un reconfinement pèse sur la France, les 18-30 ans sont-ils de nouveau prêts à mettre leurs vies en suspens le temps de quelques semaines passées à la maison ? Visiblement oui. En tout cas, ils préfèreraient cela au couvre-feu actuel !

Alors que l'on parle de plus en plus de la troisième vague de Covid-19, nombreux sont les jeunes qui attendent avec appréhension chaque prise de parole du gouvernement. Plusieurs études l'ont montré ces dernières semaines, les moins de 30 ans vivent une période particulièrement compliquée : 3 étudiants sur 4 souffrent de solitude, les jeunes nourrissent des craintes sur l'avenir et ils sont frustrés à l'idée de voir leurs projets à moyen terme fragilisés par la crise. Depuis plusieurs mois, les Français doivent vivre en tenant compte des restrictions imposées pour lutter contre la propagation du virus. Et si le couvre-feu a un temps inspiré la jeune génération sur TikTok, il se pourrait bien que les jeunes soient en réalité blasés de la situation désormais. À tel point que, en réalité, à choisir, 72% des jeunes préfèreraient un confinement strict de 5 semaines plutôt qu'un couvre-feu à 18H pendant 3 mois. C'est ce qui ressort de la dernière étude #MoiJeune réalisée par 20 Minutes en partenariat avec OpinionWay. Même si le confinement pèse directement sur la manière dont la jeune génération se voit, elle est prête à franchir ce cap pour retrouver plus vite sa liberté et une certaine normalité.

Prêts pour un reconfinement, les jeunes !
Crédit : Patrick Daxenbichler, Getty Images

Ainsi, selon l'étude #MoiJeune dévoilée ce 4 février 2021, 46% des jeunes âgés de 18 à 30 ans reconnaissent que la situation est avant tout "pénible" mais qu'ils n'ont a pas le choix. 21% avouent que ça les "met en colère", 17% que ça les angoisse, 15% qu’ils ont peur de craquer. D'ailleurs, alors que, en avril 2020, 46% des Millennials sondés estimaient que la situation actuelle pesait sur leur santé mentale, ils sont désormais 76% à le penser. Dont près d'un tiers de façon critique. Et c'est en particulier vrai pour les jeunes femmes (87% vs 65% des jeunes hommes). La jeune génération est à bout et ne se sent pas entendue : si la majorité des étudiants (67%) considèrent que les profs prennent en compte leurs difficultés, seuls 35% des jeunes actifs trouvent que c'est le cas de la part de leurs employeurs et des entreprises. Aussi, les jeunes 18-30 ans sont une large majorité à penser que le gouvernement ne prend pas en compte la situation difficile de leur génération (79%), et dans une moindre mesure les institutions sanitaires (65%) et les médias (53%). Enfin, on notera que, à l'heure actuelle, 42% des 18-22 ans se reconnaissent dans l'appellation de génération sacrifiée. Pour autant, près de 9 jeunes sur 10 déclarent respecter le plus souvent, voire systématiquement les règles et recommandations liées à la crise sanitaire : 95% disent respecter le port du masque, 89% le couvre-feu à 18H et 82% limitent leurs interactions sociales (dont 42% “la plupart du temps”). Concernant l’appel à désobéissance lancé avec le hashtag #JeNeMeConfineraiPas sur les réseaux sociaux, 43% des jeunes 18-30 ans trouvent cela choquant et irresponsable. A l’inverse, 28% le comprennent. Si les jeunes sont prêts à se reconfiner, c'est parce qu'ils espèrent vite pouvoir reprendre une vie qui leur manque énormément, faite de sorties dans les bars et restaurants (56%), voyages (37%) et de retrouvailles/rencontres (29%).

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Quel est l'impact des confinements sur la manière dont la jeune génération se voit ?
À lire aussi
Cinémas, restaurants, quels sont les loisirs qui manquent le plus aux jeunes Français ?
À lire aussi
9 jeunes sur 10 ont pu faire des économies depuis le début de la crise
Encore plus de contenus
Instagram il y a 4 heures

Instagram, néfaste pour un jeune sur cinq ?

Depuis quelques jours, les voix s'élèvent pour dénoncer le fait qu'Instagram a une influence négative sur la manière dont la jeune génération se voit. Et visiblement, tout le monde en est conscient, même au sein des équipes du réseau social...

Instagram, néfaste pour un jeune sur cinq ?
Marketing il y a 8 heures

5 conseils pour un marketing de contenu efficace

À l'heure où la jeune génération se dit prête à partager des contenus de marque, il est crucial pour les marketeurs de savoir créer des contenus pertinents et engageants. En la matière, Momentive, l'un des leaders dans la gestion de l'expérience, dévoile quelques conseils bien utiles.

5 conseils pour un marketing de contenu efficace
Reconfinement ou couvre-feu, que préfèrent les Millennials français ?
Pixel de tracking