Réseaux sociaux ou médias traditionnels, où va la confiance des Millennials en matière de médias ?

Ecrit par

On le sait, les moins de 35 ans passent une grande partie de leur temps libre sur les réseaux sociaux, notamment pour y consulter des médias. Mais font-ils confiance à ce qu'ils lisent et voient sur ces plateformes ? Une étude menée par le Cnesco auprès de 16 000 jeunes répond à cette question.

En cette année 2019, le rapport entre les Millennials et les médias semble complexe. Certaines études montrent que les jeunes se désintéressent de façon globale des news en tout genre tandis que d'autres montrent qu'ils ont simplement une nouvelle manière de consulter les médias, en passant avant tout par les réseaux sociaux. C'est notamment ce que révélait le mois dernier le nouveau baromètre La Croix-Kantar de la confiance des Français dans les médias en expliquant que "les jeunes se tiennent au courant principalement par Internet, en passant le plus souvent par leurs smartphones (53% des 18-24 ans, contre 2% des plus de 65 ans) et les réseaux sociaux". Plus récemment, on apprenait toutefois que les moins de 35 ans écoutent toujours la radio au quotidien, même si c'est plus pour écouter de la musique que pour suivre les infos. Quoi qu'il en soit, on le voit, entre médias traditionnaux et nouveaux médias, les Millennials semblent avoir du mal à choisir au quotidien. Aujourd'hui, de nouvelles données permettent d'y voir plus clair : en matière de confiance, ce sont les médias traditionnels qui l'emportent face aux réseaux sociaux pour cette cible.

Réseaux sociaux ou médias traditionnels, où va la confiance des Millennials en matière de médias ?
Réseaux sociaux ou médias traditionnels, où va la confiance des Millennials en matière de médias ?

C'est ce que révèle une étude publiée la semaine passée par le Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco), qui a interrogé 16 000 jeunes au printemps 2018. En pratique, on découvre que plus d'un élève sur deux en classe de Troisième (54%) déclare s'informer sur l'actualité, avec un taux qui grimpe à 68% en Terminale. Et, en la matière, c'est la télévision que les jeunes intéressés par l'actualité citent le plus souvent comme source d'informations (92% des élèves de Troisième, 89% des Terminales). Vient ensuite l'entourage (camarades, famille) devant les réseaux sociaux. Derrière, les journaux papier sont évoqués par environ un tiers des jeunes, tandis que les journaux en ligne touche entre 43 et 66% d'entre eux. De manière générale, on découvre que près de 7 jeunes sur 10 déclarent utiliser au moins quatre médias pour s'informer au quotidien. Et alors que les deux tiers des jeunes disent avoir confiance dans les informations de la télévision, des journaux papier, de la radio (un taux qui atteint 55% pour les journaux en ligne), le taux descend à 25% pour les informations véhiculées sur les réseaux sociaux et à 33% pour les vidéos en ligne. De quoi montrer que les Millennials ne croient pas tout ce qu'ils voient !

Crédit : onisep.fr