Rising Star

Rising Star : M6 baisse le prix des écrans publicitaires, mais reste confiant sur le futur succès du programme

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Encore une chance pour Rising Star ?

Signal d’alarme pour M6 ? Alors que les audiences de Rising Star, son télé-crochet novateur de la rentrée, continuent à baisser chaque semaine, la chaîne vient d’annoncer une baisse du prix de ses écrans publicitaires. Première étape avant d’admettre l’échec du programme ? Les dirigeants de la chaîne démentent et croient toujours plus que jamais en la force du programme.

En fin de semaine dernière, Air of melty vous parlait de l’Instacast et du Studio Connecté de Rising Star comme étant les possibles atouts de l’émission de M6 pour reconquérir le jeune public, répondant de moins en moins présent chaque semaine au rendez-vous du télé-crochet ultra-interactif. Après avoir perdu 1,5 millions curieux en deuxième semaine, l’émission perdait encore 500 000 téléspectateurs jeudi soir dernier. Et avant d’attendre les résultats sur le long terme, M6 doit aujourd’hui tirer les conséquences de sa perte de vitesse : la chaîne doit baisser d’un tiers le prix de ses écrans publicitaires. Le 25 septembre dernier, pour le lancement de son nouveau programme événement de la rentrée, M6 avait fixé des tarifs publicitaires très élevés, allant jusqu’à 60 000 euros hors taxes pour un spot de 30 secondes diffusé lors d’une des trois pages publicitaires de la soirée. Il s’agissait alors des écrans les plus chers de la semaine. Aujourd’hui, après 42% de baisse des audiences en trois semaines pour atteindre aujourd’hui 2,2 millions de téléspectateurs, la régie a été forcée d’adapter ses tarifs publicitaires.

La baisse d'audience a de quoi inquiéter.
Crédit : M6
Le mur digital de Rising Star ne semble pas convaincre tout le monde.
Crédit : Briquet Nicolas

Dès jeudi prochain, les annonceurs ne débourseront ainsi plus "que" 40.000 euros hors taxes pour un spot de 30 secondes au milieu de l'émission, comme l’a indiqué le site de la régie de la chaîne. Cette baisse de 33% représente un manque à gagner important pour la chaîne, dont le télé-crochet coûte un prix très élevé. Mais cette décision est logique puisque M6, comme ses chaînes concurrentes, se doit d’indexer ses tarifs à l'audience de ses émissions. Pourtant, l’émission de M6 n’a pas dit son dernier mot. Il y a quelques semaines, Gabrielle Benchetrit, spécialiste de la Social TV nous expliquait qu’une "expérience Social TV comme Rising Star pouvait réconcilier les jeunes avec la télévision". Alors, toujours plein d’espoir, la direction de M6 veut voir l’effet de l’émission sur le long terme. C’est ainsi que Thomas Valentin, vice-président du directoire du Groupe M6, affirmait ce matin au Figaro son intention de ne "pas réduire le nombre de prime times. Après les sélections, il y aura des duels. Les chanteurs vont jouer l'un contre l'autre. Le premier candidat qui passera obtiendra un nombre de votes. Le deuxième candidat devra faire plus de votes pour être sélectionné. Les duels vont renouveler la mécanique du programme".

10 à 12 soirées ont ainsi été prévues par la chaîne au total, et toutes auront lieu. "L'innovation, c'est aussi la patience. L'émission se règle, nous l'avons améliorée pour trouver le bon rythme", a aussi expliqué Thomas Valentin. De son côté, Nicolas de Tavernost, président du directoire de la chaîne, s’est lui aussi exprimé sur les audiences décevantes de ce programme pourtant si prometteur, à l’heure où un jeune sur deux considère que la Social TV augmente son intérêt pour un programme télévisé. "Je suis convaincu que les audiences vont remonter. Il faut parfois du temps à une émission pour s'installer. Elle s'améliore, mais il reste encore quelques ajustements à faire", expliquait-il au quotidien Le Monde avant de concéder : "On aurait dû mettre l'émission sur W9, mais le coût de grille était trop important". Pourtant qu’on se le dise, malgré la déception, l’alarme n’est pas sonnée. "On continue à se battre mais Rising Star n'est pas un accident industriel", répond-il enfin aux critiques.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Rising Star : Une baisse d’audience à redouter dès jeudi soir sur M6 ?
À lire aussi
Rising Star : Les audiences remontent, nouvelle chance pour le programme interactif de M6 ?
À lire aussi
Rising Star rechute, quelles conséquences pour la suite ?
Encore plus de contenus
Nomination il y a 1 jour

Grain Blanc, l'agence à impact à découvrir

En ce mois de décembre 2020, une nouvelle agence voit le jour du côté de Pau, Bordeaux et Paris : Grain Blanc, qui vise l’accompagnement des petites et moyennes entreprises en transformation. Mais qui se cache derrière cette nouvelle entité ?

Grain Blanc, l'agence à impact à découvrir
Rising Star : M6 baisse le prix des écrans publicitaires, mais reste confiant sur le futur succès du programme
Pixel de tracking