Emploi

Sens du travail, rémunération, reconnaissance, qu'est-ce qui rend réellement les jeunes heureux au travail ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Sens du travail, rémunération, reconnaissance, qu'est-ce qui rend réellement les jeunes heureux au travail ?

On dit souvent que la jeune génération a besoin de trouver du sens dans sa vie professionnelle pour être heureux. Aujourd'hui, une étude signée CNBC montre que, en réalité, c'est loin d'être le seul élément qui joue sur le bonheur des jeunes actifs...

Au travail les jeunes ! La rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé, pour bien cerner la jeune génération, il est important de comprendre le rapport qu'entretiennent les moins de 35 ans avec le monde de l'emploi à l'heure où celui-ci constitue un élément capital de leur vie quotidienne et une partie importante de leurs espoirs concernant leur avenir. À ce sujet, il y a quelques semaines, une étude signée YouGov s'intéressant à la manière dont les 18-35 ans perçoivent leur propre génération sur le marché du travail révélait que près de 7 jeunes sur 10 considèrent que la Génération Y est différente des autres générations au travail. Parmi les attentes des Millennials sur le marché de l'emploi en 2020, on note que la flexibilité, une direction à l'écoute et une entreprise innovante occupent le trio de tête. Mais qu'est-ce qui motive aujourd'hui réellement les moins de 35 ans dans leur vie professionnelle ? Une étude signée CNBC réalisée durant l'été 2019 fait le point sur le sujet.

Qu'est-ce qui rend réellement les jeunes heureux au travail ?

En s'intéressant au poids des différents facteurs dans le bonheur au travail, par tranche d'âge, l'étude en question révèle que la priorité des jeunes, comme pour le reste de la population, demeure le sens du travail. On note toutefois que c'est chez les 25-34 ans que cela se vérifie le moins. Ainsi, alors que 40% des 55-64 ans, 39% des 45-54 ans et 35% des 35-44 ans placent cet élément en première position pour être heureux au travail, cela ne concerne "que" 32% des 18-24 ans et 28% des 25-34 ans. Pour les 25-34 ans, le deuxième élement fondamental est la rémunération (24%) tandis que, chez les plus jeunes, ce sont les opportunités possibles qui arrivent en deuxième position (24%). À noter que, pour les autres catégories d'âge, c'est souvent l'autonomie qui est cité en deuxième position après le sens du travail. Pour les 18-24 ans, le troisième élément qui contribue au bonheur au travail est la rémunération, contre les opportunités pour leurs aînés. Enfin, l'autonomie et la reconnaissance sont cités respectivement par seulement un peu plus d'un jeune sur dix.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Kingcom, “Les Millennials ‘roulent’ à la passion, veulent tout comprendre, être considérés et fortement impliqués dans le process” (EXCLU)
À lire aussi
Un Millennial sur deux est prêt à quitter son job pour préserver sa santé mentale
À lire aussi
Quelles attentes sur le marché de l'emploi pour les Millennials en 2020 ?
À lire aussi
Un jeune sur deux a envie de créer ou de reprendre une entreprise en 2020
À lire aussi
L'onboarding, un enjeu capital pour collaborer avec les Millennials
À lire aussi
Emploi : Quel regard les Millennials portent-ils sur leur génération au travail ?
Encore plus de contenus
Sens du travail, rémunération, reconnaissance, qu'est-ce qui rend réellement les jeunes heureux au travail ?
Pixel de tracking