Snapchat

Snapchat : 6 raisons qui rendent le service plus fort que Facebook auprès des jeunes

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Snapchat rivalise toujours plus avec Facebook !

Snapchat, c’est incontestablement LA plateforme que les moins de 25 ans adorent. Mais pourquoi d’ailleurs ? Le site Pellerin-Formation a mené l’enquête et dévoile ce jour les 6 points forts de Snapchat par rapport à Facebook, selon les jeunes utilisateurs de la plateforme !

C’est indéniable aujourd’hui, Snapchat est l’un des services préférés de la jeune génération. La rédaction d’Air of melty vous l’a bien montré il y a quelques jours, en vous révélant que les jeunes n’étaient pas si branchés que cela sur les réseaux sociaux ou que, plutôt, chaque tranche d’âge a ses réseaux sociaux préférés, comme le montrait une étude réalisée par Battery Venture. Et justement, celle-ci révélait que, concernant les 20-25 ans, seuls 31% des jeunes ne sont pas inscrits sur Instagram et 35% ne le sont pas sur Snapchat, tandis que les chiffres montent respectivement à 49 et 73% chez les 30-35 ans. C’est donc un fait avéré, Snapchat, qui a atteint les 4 milliards de vidéos vues par jour comme Facebook et YouTube, est aujourd’hui une plateforme incontournable pour les jeunes mobinautes. Mais pourquoi donc ? C’est ce qu’a cherché à comprendre le site Pellerin-Formation, en mettant en lumière six raisons différentes. Du coté pratique au côté social, il y en a pour tous les goûts ! Preuve que Snapchat a plus d’un argument pour séduire les 15-25 ans !

Les jeunes aiment pouvoir se lâcher sur Snapchat !

Avant de connaître les 6 raisons principales qui font que les jeunes "délaissent peu à peu Facebook pour Snapchat", selon le site, il est important de comprendre comment Pellerin Formation a mené son enquête : c’est simple, le site a administré un questionnaire à des utilisateurs de l’application d’envoi d’images éphémères et s’est basé sur les explications des utilisateurs du forum SnapChat France, qui compte 14 000 membres francophones. Ce qui en ressort c’est que, d’une part, la simplicité de Snapchat est largement appréciée. "Entre l’emploi, l’école, la ville d’origine, les voyages, les préférences musicales… Nous pouvons parfois avoir l’impression que s’inscrire sur Facebook revient à passer un interrogatoire. C’est totalement l’inverse avec SnapChat : le temps entre la première connexion et l’envoi des premiers snaps est réduit, ce qui met l’utilisateur dans le confort", explique le site. Autre point notable, c’est la réciprocité largement présente sur Snapchat. Concrètement, "sur SnapChat, pour rentrer en contact avec un utilisateur qui n’est pas dans son répertoire téléphonique, il faut connaître son pseudonyme, ce qui invite à plus de proximité. On peut par exemple envoyer une demande d’amitié sur Facebook à un inconnu, alors que sur SnapChat, c’est beaucoup plus difficile", ce qui suggère plus d’intimité et une communication avec des amis proches, représentant le troisième point fort de Snapchat. Fort de ce constat, les snapchatteurs peuvent alors se lâcher davantage, quatrième atout du service.

Les stories de Snapchat sont un succès.

Autre aspect très apprécié sur la plateforme, c’est l’idée que la publicité est loin d’être omniprésente sur le site. "On ne retrouve pas de suggestions de comptes ou de posts à liker. Dans une logique semblable, SnapChat ne propose pas de mises en relation suggestives d’amis/contacts comme le fait Facebook. C’est uniquement les utilisateurs qui choisissent avec qui ils veulent interagir. Il y a là une rupture entre un modèle qui suggère et un autre qui laisse plus de libertés". Enfin, la fonction Story est à elle seule un point (ultra) fort auprès des jeunes : "La fonction « Story » permet de créer une histoire à partir de snaps visualisables par des destinataires préalablement choisis. Un scénario construit à partir de snaps peut ainsi être produit sur une période de temps de 24 heures. Facebook n’offre pas pareille alternative. L’art de raconter des histoires est ancien. Depuis une vingtaine d’années, il constitue une technique marketing de plus en plus utilisée par les marques, afin d’émerger dans un contexte d’infobesité pour l’individu. SnapChat sera alors l’outil parfait pour permettre aux individus de raconter leurs propres histoires". Voilà, vous savez tout à présent, du pourquoi les jeunes se ruent sur Snapchat ! A vous donc de faire pareil, pour toutes ces bonnes raisons !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Snapchat : Spectre, le nouveau James Bond, s'invite sur la plateforme pour teaser les jeunes
À lire aussi
Snapchat : Outil marketing exploité par France 4 pour attirer les jeunes vers la Slow TV ?
À lire aussi
Snapchat : Des publicités non visionnées par les jeunes ?
À lire aussi
Snapchat, prêt à se lancer dans le selfie sponsorisé ?
À lire aussi
Snapchat : Outil marketing (et de teasing) de choix pour les NRJ Music Awards 2015
Encore plus de contenus
Coronavirus il y a 8 heures

Les Millennials français, désireux de s'engager et de se rendre utiles pendant le confinement ? C'est confirmé !

La période de confinement n'est simple pour personne mais elle est indéniablement plus compliquée pour les personnes les plus exposées au virus et pour les personnes les plus vulnérables. Qu'on se le dise à ce sujet, la jeune génération a bien l'intention d'agir pour aider ces personnes à sa manière et à son échelle. Mais comment, au juste ?

Les Millennials français, désireux de s'engager et de se rendre utiles pendant le confinement ? C'est confirmé !
Dove il y a 10 heures

Dove fait tomber le masque des soignants dans une campagne engagée

Prendre la parole sur le coronavirus, pertinent ou pas pour les marques ? De son côté, la marque de produits de beauté Dove montre qu'un tel discours a parfaitement sa place en invitant le grand public à se montrer solidaire et à soutenir les soignants en première ligne.

Dove fait tomber le masque des soignants dans une campagne engagée
Snapchat : 6 raisons qui rendent le service plus fort que Facebook auprès des jeunes
Pixel de tracking