Snapchat : Leader sur l'éphémère bien parti pour durer ?

Snapchat devrait encore impressionner en 2017 !
Ecrit par

Si Snapchat s'impose aujourd'hui comme le roi de l'échange de contenus éphémères, le statut de leader de l'application mobile pourrait bien, lui, s'imposer sur le long terme. En tout cas, Snapchat a tout en main pour s'imposer comme LA référence marketing de 2017.

Le roi de l'éphémère est-il bien parti pour marquer les années à venir ? La rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, Snapchat est aujourd'hui devenu une plateforme de communication de choix pour les marques cherchant à toucher la jeune génération. Et pour cause : à l'heure actuelle, selon une récente étude signée Piper Jaffrey, 80% des moins de 20 ans déclarent utiliser le service au moins une fois par mois. Et quand on sait que c'est également désormais le cas des moins de 25 ans, et que tous ces jeunes déclarent que Snapchat est leur application préférée, on se dit effectivement que les marques ont tout intérêt à se rendre visibles sur ce terrain. Mais encore faut-il le faire de la bonne façon. En la matière, les annonceurs ont le choix, puisque Snapchat propose différents formats de publicité : via des Top Snaps sur Snapchat Discover, comme Sephora l'avait inauguré en France avec melty, via des filtres sponsorisés, comme Nescafé vient de le proposer, ou encore via des Live, comme Snapchat et NRJ l'ont fait en France pour la première fois à l'occasion des NRJ Music Awards 2016. Problème, nous vous faisions aussi savoir récemment que les publicités diffusées sur Snapchat auraient un temps de visionnage de moins de 3 secondes. Heureusement, nous vous expliquions pourquoi ce chiffre n'est pas forcément inquiétant pour les annonceurs. Aujourd'hui, c'est le site ecommerce.org qui s'intéresse au phénomène Snapchat, en expliquant pourquoi il sera toujours plus fort en 2017.

Tout simplement, en matière de stratégie, l'application d'Evan Spiegel a tout bon, notamment au travers du lancement de ses lunettes connectées, Spectacles, qui devraient être acquises par le grand public dans les prochains mois. "Snap s'attaque à un marché où même Google a échoué. Mais loin de prétendre changer nos habitudes, Snap va au bout de sa logique : prendre encore plus de photos et de vidéos, plus facilement et de façon encore plus immersive grâce à une caméra dont l'angle s'approche de celui de l’œil humain. Inutile donc indispensable, Spectacles revendique son côté jouet auprès des fans de l'application". Et la monétisation de Snap est loin de s'arrêter là : après avoir donné la priorité à l'enrichissement de son offre pour fidéliser son audience, via les Stories, les filtres ou encore Discover, la firme est désormais passé en mode outil publicitaire de choix. "Snapchat est devenu tellement incontournable qu'il impose désormais son rythme à ses concurrents, à l'image de Facebook, qui se développe sur la vidéo live, copie l'interface de Disover ou introduit les vidéos éphémères dans Instagram. Le réseau de Mark Zuckerberg a de quoi s'inquiéter, alors que les revenus publicitaires de Snapchat vont atteindre 367 millions de dollars en 2016 selon eMarketer, après un chiffre d'affaires de 59 millions l'an passé", explique le site. Et quoi de prévu pour 2017, alors ? Une entrée en bourse qui pourrait donner une nouvelle dimension à la firme...et 936 millions de dollars de revenus publicitaires, selon les prédictions. Clairement, 2017 ne se fera pas sans Snapchat !

Crédit : uk.complex, emarketer