Snapchat

Snapchat : Moins de 3 secondes de vision pour les publicités sur l'application phénomène ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Snapchat, acteur incontournable auprès des moins de 30 ans aujourd'hui.

Le 28 novembre, le site Adage lachait une bombe : un annonceur révélait que, sur Snapchat, le temps de visionnage d'une publicité serait en moyenne de 2,5 à 2,8 secondes. De quoi inquiéter les professionnels du secteur de la publicité ? Pas forcément non, puisque rien n'empêche d'être efficace en moins de 3 secondes !

La rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, Snapchat est aujourd'hui devenu une plateforme de communication de choix pour les marques cherchant à toucher la jeune génération. Et pour cause : à l'heure actuelle, selon une récente étude signée Piper Jaffrey, 80% des moins de 20 ans déclarent utiliser le service au moins une fois par mois. Et quand on sait que c'est également désormais le cas des moins de 25 ans, et que tous ces jeunes déclarent que Snapchat est leur application préférée, on se dit effectivement que les marques ont tout intérêt à se rendre visibles sur ce terrain. Mais encore faut-il le faire de la bonne façon. En la matière, les annonceurs ont le choix, puisque Snapchat propose différents formats de publicité : via des Top Snaps sur Snapchat Discover, comme Sephora l'avait inauguré en France avec melty, via des filtres sponsorisés, comme Nescafé vient de le proposer, ou encore via des Live, comme Snapchat et NRJ l'ont fait en France pour la première fois à l'occasion des NRJ Music Awards 2016. Oui, mais voilà, un nouveau chiffre concernant l'application phénomène pourrait aujourd'hui tendre à inquiéter les annonceurs : selon les propos d'un annonceur diffusés sur le site Adage, le temps de visionnage moyen d'une vidéo publicitaire sur Snapchat serait de 2,5 à 2,8 secondes. Alors, les marques ont-elles vraiment le temps de diffuser un message efficace auprès de la jeune génération en un temps si court ? Le site L'ADN s'est lancé dans la réflexion, et la réponse est plus optimiste que l'on pourrait le penser !

Snapchat révolutionne la publicité.

Comme l'explique le site, "avec les 140 caractères de Twitter, on a réclamé une version longue avant de voir naître les premières campagnes extrêmement créatives autour du news jacking. Quand les 6 secondes de Vine sont arrivées, on s’est demandé comment créer des messages sur des timing si courts. Quand Youtube a généralisé le "ignorer cette annonce" après 5 secondes, il a fallu redoubler de créativité pour tout de suite captiver les audiences". Et d'en arriver à cette conclusion : les 3 secondes ne seraient-elles tout simplement pas le nouveau temps de la création pour accrocher les audiences ? On peut effectivement le penser : à l'heure où le temps d'attention de la jeune génération se réduit chaque année un peu plus, en étant passé sous la barre des 8 secondes, il est indéniable qu'il faut aujourd'hui concevoir de nouveaux formats publicitaires capable d'attirer son attention de façon instantanée, en cherchant à l'accrocher suffisamment pour ensuite lui proposer un contenu plus long ou plus complexe. Car si le temps disponible pour capter l'attention des moins de 35 ans est aujourd'hui très court, cela ne signifie absolument pas que les jeunes sont incapbles de s'investir plus de 3 secondes dans un contenu de marque.

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Mobile

Mobile : JigTalk, l'appli dating qui se veut 100% authentique

En 2020, les applis dating continueront de faire parler d'elles ! Et, sur ce marché en plein essor, une application bien précise pourrait bien réussir à se démarquer : JigTalk, un service venu du Royaume-Uni qui interdit toutes les photos de profil comportant des filtres.

Mobile : JigTalk, l'appli dating qui se veut 100% authentique
Noël

Que redoutent les Millennials en vue de Noël 2019 ?

Tic tac, tic tac, Noël approche. Si, pour beaucoup, les fêtes de fin d'année sont un moment de joie propices aux retrouvailles et à la détente, force est de constater que ce n'est pas le cas pour tous les jeunes. C'est ce que révèle une étude signée Hotels.com.

Que redoutent les Millennials en vue de Noël 2019 ?
Snapchat : Moins de 3 secondes de vision pour les publicités sur l'application phénomène ?
Pixel de tracking