Marketing

#SnickersGate, Snickers crée (volontairement) un bad buzz pour montrer qu'"on n'est pas nous quand on a faim"

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
#SnickersGate, Snickers crée (volontairement) un bad buzz pour montrer qu'"on n'est pas nous quand on a faim"

En ce mois de novembre 2019, Snickers a évité de peu le bad buzz. Ou, plutôt, la marque a bien su créer un bad buzz très contrôlé et même voulu pour montrer que, quand on a une petite faim, rien ne vaut un Bounty. Euh, un Snickers plutôt.

Au quotidien, la rédaction d'Air of melty vous montre que la jeune génération réclame des campagnes de communication engagées et surprenantes. Pour satisfaire ce besoin, les marques sont donc de plus en plus nombreuses à prendre des risques, pour le meilleur mais aussi parfois pour le pire. Or, le bad buzz peut avoir des conséquences très néfastes pour les acteurs concernés puisque, on le sait, en cas de déception, les consommateurs de moins de 30 ans n'hésitent pas à se tourner vers d'autres marques. Une interview organisée avec Visibrain l'avait montré il y a quelques mois, "les moins de 35 ans font attention à tout, il n’y a pas de détails pour eux". Dans ce contexte, Snickers, qui avait replongé les Millennials dans les années 90 dans sa campagne estivale, a décidé de prendre tous les risques pour marquer les esprits en ce mois de novembre 2019, au travers d'un dispositif aussi risqué que pertinent.

Comme l'explique le communiqué diffusé pour relayer la campagne, depuis près de 10 ans désormais, Snickers signe chacune de ses campagnes avec le slogan "T'es pas toi quand t'as faim". Aujourd'hui, pour illustrer plus que jamais cette idée, la marque, en collaboration avec l'agence CLM BBDO, a choisi de pousser la rhétorique à l'extrême en imaginant ce qu'il se passerait si ses équipes, elles-aussi, n'étaient pas elles-mêmes une fois affamées. En pratique, il y a quelques jours, la marque a volontairement introduit des Bounty dans des emballages de Snickers. Face à cette erreur, des internautes ont réagi sur les réseaux sociaux sous le hashtag #SnickersGate. La marque a laissé le bruit se répandre pendant 24 heures avant de mettre fin au bad buzz en révélant la supercherie dans un film signé "On n'est pas nous quand on a faim". Une campagne drôle et pertinente à la fois qui devrait séduire la jeune génération !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
#SnickersGate, Snickers crée (volontairement) un bad buzz pour montrer qu'"on n'est pas nous quand on a faim"
Pixel de tracking