Social Media Marketing : Pourquoi les socionautes se désabonnent d'une marque ?

Les marques ont encore du travail sur les réseaux sociaux !
Ecrit par

A l'heure où les moins de 35 ans passent de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux, les marques cherchent logiquement à investir ce terrain pour communiquer toujours plus efficacement auprès de leur cible privilégiée. Mais l'efficacité n'est justement pas toujours au rendez-vous ! Découvrez par ici les différents facteurs qui poussent les internautes à se désabonner de marques sur les réseaux sociaux.

C'est un fait, à l'heure où 97% des jeunes Français sont inscrits sur des réseaux sociaux, selon le baromètre Social Life 2015, les marques se doivent d'investir ce terrain. En effet, ne dit-on pas que les marques doivent aller là où les consommateurs sont et non l'inverse ? Oui mais voilà, il ne suffit pas d'être présent sur les réseaux sociaux pour s'assurer de mener une communication efficace auprès de la cible visée. C'est pour cela que, il y a deux semaines, Air of melty vous expliquait quels étaient les facteurs qui font et défont le succès d'une publication sur les réseaux sociaux, entre les mots-clés, la plateforme choisie ou encore le moment de la publication. Le lien entre marques et jeunes est très fort sur Facebook, Twitter & co', comme en atteste le fait que, toujours selon le baromètre Social Life, les socionautes de 15 à 24 ans sont 81% à déclarer suivre activement l’actualité d’une marque ou d'un produit sur les réseaux sociaux, quand seulement 58% des socionautes le font en moyenne. Nous vous avions déjà expliqué pourquoi les jeunes suivent les marques sur Facebook, Twitter, Pinterest et les autres. Aujourd'hui, nous vous révélons les raisons qui poussent les internautes à se désabonner d'une marque sur Facebook et Twitter ! La révélation, c'est par ici.

Fractl et Buzzstream ont en effet réalisé une étude auprès de 900 répondants en vue de comprendre et de décrypter les raisons pour lesquelles les socionautes se désabonnent d'une page d'une marque sur un réseau social, quel qu'il soit. Dans les grandes lignes, ce qui ressort de cette infographie très complète, c'est que les publications automatiques, un mauvais usage des hashtags et une trop grande répétition des contenus (plus de 6 posts par jour) incitent les internautes à se désintéresser fortement de la marque, tout comme le fait de miser sur une trop forte et trop directe autopromotion, comme l'explique le site Frenchweb, qui relaie le graphique aujourd'hui. Si l'usage de l'image et de la vidéo parviennent à capter l'attention des internautes pour de bonnes raisons, tout comme le fait de poster des critiques rédigées par des consommateurs, 20% des sondés déclarent en tout cas que le fait de se désabonner de la page d'une marque sur les réseaux sociaux ne dépend pas vraiment du type de contenu mais, donc, plus du contenu lui-même. Enfin, attention, la menace plus sur Facebook que sur Twitter ou LinkedIn, avec un sondé de l'étude sur quatre déclarant avoir "unfollowed" une marque sur le réseau social dans le mois précédent l'étude, contre 7% sur LinkedIn et 20% sur Twitter. A l'inverse, un sondé sur deux déclare n'avoir jamais blacklisté une marque sur le réseau social professionnel. A vous de jouer, et de communiquer à présent !

Crédit : x, buzzstream