Société

Société : Les jeunes mobilisent le plus leurs proches pour recevoir de l’aide, financière comme morale

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Affection comme argent, les jeunes ont souvent besoin de leurs parents.

La génération Tanguy est de retour et nécessite l’aide de ses proches. Tel est le constat de la dernière étude publiée par l’Insee, qui explique que les jeunes constituent la tranche d’âge en France qui sollicite le plus leur entourage, en vue d’obtenir de l’aide financière comme morale. La génération Y désemparée ? Certainement pas, mais les marques feraient bien de prendre conscience de leurs difficultés en vue d’adapter leurs messages de communication.

Il y a quelques temps, Air of melty vous rapportait que, chez les 18-30 ans, la Génération Tanguy est de retour, avec des jeunes qui restent vivre de plus en plus tard chez leurs parents faute de moyens suffisants pour se loger de façon indépendante. Aujourd’hui, une nouvelle enquête de l’ Insee met en lumière la pauvreté des jeunes, sous un nouvel aspect : celui de la mobilisation mise en place pour les aider à s’en sortir. Ainsi, selon les données tirées de l’étude, en 2011, près de neuf jeunes sur dix âgés de 16 à 19 ans ont dû compter sur la mobilisation de leurs proches pour recevoir une aide, qu’elle soit d’ordre matérielle, financière ou morale. Seule près de la moitié de ces jeunes ont finalement reçu une aide suffisante.

Les jeunes cherchent de l'assistance auprès de leurs proches.
Crédit : X

Au total, en effet, 54% des jeunes concèdent avoir reçu des aides de la part de leurs proches. 22% des moins de 30 ans, soit plus d’un cinq, déclare avoir demandé de l’aide financière à ses proches, contre 7% des plus de 30 ans, confirmant l’instabilité budgétaire de la génération Y, souvent soumise à une expérience professionnelle précaire et irrégulière. Pour l’Insee, le bilan est assez clair : "les jeunes sont ceux qui reçoivent effectivement le plus d'aide de leurs proches, qu'elle soit financière, matérielle ou morale". Un tel constat prouve que les marques doivent s’efforcer de comprendre les problèmes des jeunes et s’y adapter dans leur communication, afin de répondre au mieux aux attentes et aux doutes de cette génération perdue et qui cherche à être soutenue, principalement par son entourage familial et amical.

Les moins de 30 ans sont ceux qui demandent le plus d'aide.
Crédit : X

Ce matin, nous vous avons annoncé que les jeunes sont loin d’être des acheteurs spontanés puisqu’ils consultent en moyenne plus de quatre sources avant d’effectuer un achat. Des sources qui se trouvent parmi les proches, encore une fois, ou sur Internet, mais qui démontrent en tout cas que les jeunes cherchent à être responsables dans leurs achats et à gérer leur budget, si faible soit-il, au mieux. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle étude de l’Insee a de quoi prouver à ceux qui en doutaient core que la nouvelle campagne de la Fondation Abbé Pierre, Abbé Road, qui vise à sensibiliser les jeunes au mal-logement est plus qu’utile aujourd’hui.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Fête des voisins 2014 : Les jeunes se révèlent très proches de leurs voisins, génération réseau confirmée !
À lire aussi
Société : Près de 7 jeunes Français pratiquent et sollicitent le sport au quotidien
À lire aussi
Génération Tanguy, le retour : Les jeunes restent de plus en plus tard dans le foyer familial
À lire aussi
Société : Les jeunes ne bougent pas assez, trop monopolisés par les écrans en tout genre !
À lire aussi
Mobile : Les jeunes réclament l’exclusivité des produits, le marketing mobile adapté à leurs attentes
À lire aussi
Fauxsumerism : Les jeunes plus adeptes du lèche-vitrine que de l’achat réel, une clientèle à convertir !
Encore plus de contenus
Marketing il y a 9 heures

La jeune génération, réellement adepte de la seconde main ou non ?

Quand on parle de la jeune génération, on parle de plus en plus de son côté engagé sur tous les fronts. Alors que plusieurs études ont notamment montré ces derniers mois que les 18-30 ans s'intéressent de plus en plus à la mode durable, de nouvelles données signées Jam font le point sur le sujet.

La jeune génération, réellement adepte de la seconde main ou non ?
Société : Les jeunes mobilisent le plus leurs proches pour recevoir de l’aide, financière comme morale
Pixel de tracking