Société

Restauration : Les jeunes privilégient la qualité au prix et à la rapidité, même dans les fast-foods

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Du fast-food oui, mais surtout de la bonne food !

C’est désormais une certitude, les exigences des jeunes à l’égard de l’alimentation ont changé. De plus en plus d’études confirment que, malgré leur budget limité, les jeunes de la génération Y réclament des produits de qualité et n’hésitent alors pas à y mettre le prix. Pour eux, fast-food ne doit en aucun cas rimer avec cheap ou bad-food. Aux marques d’en tirer les leçons !

A plusieurs reprises ces dernières semaines, Air of melty a mis en lumière le fait que le rapport de la génération Y à l’alimentation, et particulièrement à la restauration, est en pleine évolution. En avril dernier, une étude de l’institut Piper Jaffray affirmait que les jeunes désertaient les centres commerciaux au profit des restaurants. Et selon une autre étude, la génération Y serait même prête à renoncer à un rencard pour privilégier un bon brunch ! Pas étonnant donc, que les défis ‘A l’eau ou au restau’ et ‘une photo ou un restau’ aient été si populaires ces dernières semaines sur Facebook, puisque les jeunes raffolent des dîners en extérieur ! Plus sérieusement, une étude menée Consumer Reports aux Etats-Unis vient de donner un nouvel éclairage sur le rapport des jeunes à la restauration, et plus particulièrement à la restauration rapide.

Les fast-foods doivent s'adapter aux exigences des jeunes.

Selon l’étude, les trois fast-food majeurs du pays arrivent en bas de classement, pour une raison majeure, que nous avions déjà abordée : les jeunes privilégient de plus en plus la qualité au détriment du prix ou de la rapidité du service. C’est en effet du côté du goût et de la saveur que McDonald’s, KFC et Taco Bell ont perdu quelques points de la part des jeunes consommateurs. Or, c’est bel et bien la qualité de la nourriture qui a pris une importance certaine par rapport à l’étude de 2011, avec un intérêt spécial accordé à la provenance des ingrédients et à la diversification des plats. Si la tendance se remarque au niveau général, ce sont bel et bien les jeunes qui mènent cette nouvelle tendance : ce sont en effet eux qui sont les plus enclins à choisir « un repas de qualité supérieure, plus authentique et plus sain, quitte à ce qu’il soit plus cher ».

Il y a quelques semaines, le fast-food Chipotle, spécialisé dans la nourriture mexicaine, était nommé marque préférée de la génération Y, selon une étude de l’institut Nielson. La chaîne américaine est également très bien notée dans ce classement, et ce n’est pas vraiment une surprise compte-tenu des critères exigés par les jeunes : la marque a récemment lancé une websérie pour sensibiliser ses clients à la bonne qualité de ses produits. "Chipotle souhaite sensibiliser le public aux dangers de l’agriculture industrielle et aux alternatives existantes. ‘Farmer and Dangerous’ aborde des sujets que nous jugeons sensibles et nous espérons ainsi que les téléspectateurs repartiront avec le sourire mais aussi avec le réflexe de se poser des questions sur l’origine de la nourriture présente dans leur assiette", avait alors expliqué la marque. Les concurrents savent désormais sur quel critère miser leur communication, pour faire comprendre au plus grand nombre que fast-food n’est pas forcément synonyme de bad-food !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Economie : Les jeunes français à la traîne en matière de culture financière et budgétaire, aux banques de les informer pour les séduire
À lire aussi
Le Vamping, la (pas si) nouvelle tendance de la génération X accro à l’Internet
À lire aussi
Epargne : Les moins de 30 ans sont ceux qui épargnent le moins
À lire aussi
Le Bubbling, la nouvelle tendance (très) troublante chez les jeunes en recherche d’expérience
À lire aussi
Le Wubbing, un canular en passe de devenir une nouvelle mode pour la génération Y ?
À lire aussi
Voyages : Glamping, le nouveau camping tendance chez les jeunes ?
Encore plus de contenus
Société

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?

Être confiné ne veut pas forcément dire être isolé. Pour tout humain, le contact avec les autres est très important, et c'est particulièrement vrai pour les jeunes. Alors, comment les 18-34 ans communiquent-ils avec leurs proches en cette période de crise sanitaire ? YouGov répond à la question, en montrant des différences importantes en fonction de l'âge.

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?
Restauration : Les jeunes privilégient la qualité au prix et à la rapidité, même dans les fast-foods
Pixel de tracking