Société

Budget des jeunes : Un cinquième dédié à l’alimentation et à l’habillement

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les jeunes privilégient l'habillement et la nourriture.

Une étude de Piper Jaffray vient de nous ouvrir en détail le portefeuille de la jeunesse américaine. Comment les jeunes répartissent-ils leur budget ? Force est de constater que cette génération en recherche d’expérience tend à limiter les dépenses matérielles en tentant, à l’inverse, de multiplier les plaisirs éphémères liés à la nourriture.

Dans l’esprit des jeunes, priorité aux bons repas désormais ? Air of melty avait évoqué cette tendance en vous révélant que les centres commerciaux sont de plus plus en plus désertés par les jeunes Américains, au profit des restaurants. Aujourd’hui, d’autres chiffres issus de l’étude "Taking Stock with Teens" publiée par la banque d'investissement Piper Jaffrey nous sont parvenus, en vue d’étayer le constat d’une évolution des habitudes de consommation chez les jeunes. La tendance à donner la priorité aux dépenses alimentaires est confirmée, puisque 20,8% du budget des jeunes est accordé à la nourriture, toutefois suivi de très près par l’habillement, qui représente 20,7% des dépenses mensuelles. Une fois de plus, Piper Jaffray évoque une génération en recherche d’expériences, qui préfère désormais éviter de dépenser pour des produits superflus, superficiels et se concentre sur le plaisir et le partage.

Les jeunes s'accordent des petits plaisirs avec leur petit budget.

Cependant, à cause de leur pouvoir d’achat individuel limité, les jeunes conservent des budgets limités pour leurs dépenses alimentaires et c’est pourquoi la moitié des jeunes se concentre, selon l’étude, sur les lieux de restauration rapide, à hauteur de 43%. Mais la nouveauté de cette étude est de mettre en avant le fait que 35% des jeunes, soit un sur trois, se dit tout de même prêt à dépenser davantage pour un repas dans un restaurant classique, suggérant que les moins de 25 ans s’accordent davantage de moments privilégiés. Et pour aider les acteurs de la restauration à s’adresser efficacement aux jeunes, la banque leur suggère activement de passer par les réseaux sociaux puisque seulement 5% des sondés n’étaient inscrits sur aucun réseau social.

L'Instafood a la côte !
Crédit : X

Et comme nous vous l’avions déjà dit, Instagram s’affiche désormais comme le réseau social incontournable pour les jeunes américains, qui le sollicitent à 30%. La tendance à l’Instafood, qui consiste à poster des clichés de plats cuisinés, a donc de beaux jours devant elle ! Enfin, dernière conclusion de l’enquête, c’est que, face à ces fortes dépenses réparties entre alimentation et habillement, les jeunes dépensent finalement très peu dans les autres catégories. Les chaussures représentent 8% de leur budget, l’électronique et les jeux vidéo 7%, la musique et les films 6% et les événements en règle générale 6% également. Les livres et magazines ne représentent que 2% des dépenses des jeunes, tandis que les fournitures mobilisent 1% de leur budget.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Slacktivisme ou activisme, la nouvelle forme d’engagement social des jeunes décryptée
À lire aussi
Mobile : Les jeunes réclament l’exclusivité des produits, le marketing mobile adapté à leurs attentes
À lire aussi
Société : Près de 7 jeunes Français pratiquent et sollicitent le sport au quotidien
À lire aussi
Fondation Abbé Pierre : Abbé Road, un single et une tournée des festivals pour sensibiliser au mieux les jeunes au mal-logement
À lire aussi
Société : Les jeunes mobilisent le plus leurs proches pour recevoir de l’aide, financière comme morale
À lire aussi
Génération Y et luxe : La question de l’héritage et de l’histoire de la marque est primordiale !
Encore plus de contenus
Société il y a 1 mois

Les Millennials, plus prêts que jamais à planifier leurs vacances d'été 2020

La crise sanitaire a mis à mal bien des projets pour les Français. Et c'est notamment pour les vacances d'été. Si ces dernières ont longtemps été floues, le passage de la France à la phase 2 du déconfinement permet désormais de planifier avec plus de sérénité et de réalisme. Et cela se vérifie notamment au sein de la jeune génération.

Les Millennials, plus prêts que jamais à planifier leurs vacances d'été 2020
Budget des jeunes : Un cinquième dédié à l’alimentation et à l’habillement
Pixel de tracking