Marketing

Soldes 2019, quelle réalité pour les Millennials ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Soldes 2019, quelle réalité pour les Millennials ?

En ce mercredi 9 janvier, jour de début des soldes d'hiver en France, on s'interroge sur le rapport des 18-35 ans à ces promotions qui viennent rythmer deux fois son année.

Au quotidien, vous le savez, la rédaction d'Air of melty se donne pour mission de vous aider à mieux comprendre ce qui anime la jeune génération au quotidien. À ce sujet, il y a quelques heures, nous vous faisions savoir que, en matière de dépenses, 1 Millennial sur 2 est fidèle au budget qu'il se fixe chaque mois. Un chiffre qui a son importance alors que les soldes d'hiver 2019 viennent aujourd'hui de débuter. Lors des soldes d'été 2018, les Millennials s'étaient fixés un panier moyen estimé à 179 euros contre 200 euros pour l'ensemble des Français. L'étude dévoilée par l'institut Ifop à l'époque avait aussi révélé que 60% des Millennials iraient sur le net pour faire leurs achats, contre seulement 49% des plus de 35 ans, et que 43% des 18-35 ans fonctionneraient au coup de cœur pour faire leurs achats. La tendance générale devrait donc être plus ou moins la même pour cette nouvelle période de soldes. Toutefois, il se pourrait bien que les jeunes ne soient pas (ou plus) la catégorie de consommateurs qui fait réellement vivre les soldes. Comme l'avait expliqué l'an passé Julia Amsellem, associée du cabinet EY-Parthenon, les soldes ne font plus vraiment rêver les jeunes, à l'heure où ces derniers sont "des consommateurs avisés tout au long de la saison".

Soldes 2019, quelle réalité pour les Millennials ?
Crédit : Artem Bali via Unsplash

Selon l'experte, les Millennials ont en permanence les yeux rivés vers les bons plans et savent comment y accéder (ou au moins comment les rechercher), en ligne comme dans les magasins physiques. "Ils ne voient plus les soldes comme un moyen de réaliser une bonne affaire car ils recherchent les promotions tout au long de la saison. Ils ont la culture de la débrouille et comme ils ont grandi avec le net, ils savent parfaitement naviguer sur la Toile pour en utiliser toutes les ressources. Entre ventes flash et sites internet multimarques, ils traquent les bons plans". Cela vient confirmer ce que révélait hier une étude commandée par Snap Inc et réalisée par le cabinet Cassandra aux Etats-Unis : les Millennials sont des consommateurs réfléchis qui prennent le temps d'étudier leurs achats et de trouver les meilleures affaires, comme le révèle le fait que 94% des jeunes comparent des prix et des produits avant d'acheter quoi que ce soit. Un achat qui se fait effectivement le plus souvent en ligne, pour 83% des membres de cette catégorie. L'an passé, ce sont les vêtements, les chaussures et les produits high-tech qui avaient connu le plus grand succès auprès des Millennials lors des soldes d'hiver. La tendance se répétera-t-elle cette année ? Verdict dans les magasins, dès aujourd'hui !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
DISKO, “Le voyage fait partie de la construction identitaire et sociale des Millennials” (EXCLU)
À lire aussi
Arrêter la fast fashion, la bonne résolution de près d'un jeune sur deux
À lire aussi
Les Millennials, prêts à payer pour des contenus en ligne ?
À lire aussi
Hugo Boss lance des chaussures vegan, tout bon pour séduire la jeune génération ?
À lire aussi
Quel est le rapport des Millennials à l'argent en cette année 2019 ?
Encore plus de contenus
Food il y a 5 heures

Les Millennials, plutôt healthy ou adeptes des petits plaisirs ?

Au quotidien, la jeune génération a des habitudes particulières en matière d'alimentation. C'est ce que cherche à mettre en lumière une nouvelle infographie signée Stripfood. Foodtech, manières de faire les courses et type de repas privilégié sont au menu.

Les Millennials, plutôt healthy ou adeptes des petits plaisirs ?
Facebook il y a 6 heures

Facebook et Instagram, bientôt fermés en Europe ?

Le mois de septembre 2020 est décidément compliqué pour tous les réseaux sociaux. Aujourd'hui, c'est le groupe de Mark Zuckerberg de se retrouver dans la tourmente à cause d'une décision prononcée par l'autorité irlandaise chargée de la protection des données personnelles.

Facebook et Instagram, bientôt fermés en Europe ?
Soldes 2019, quelle réalité pour les Millennials ?
Pixel de tracking