Tinder

Tinder lance une fonctionnalité "Orientation sexuelle" pour favoriser la diversité

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Tinder lance une fonctionnalité "Orientation sexuelle" pour favoriser la diversité

En cet été 2020, Tinder entend satisfaire les envies de la Génération Z, tournée vers la tolérance et la diversité. L'appli de dating vient de lancer une nouvelle fonctionnalité leur permettant d'indiquer précisément leur orientation sexuelle.s

En cet été 2020 déconfiné, les applis dating promettent de jouer un rôle important dans les rencontres de la jeune génération. Une étude ménée par YouGov l'a montré il y a quelques mois, les Millennials sont très nombreux à utiliser les applis dating pour rencontrer l'amour de leur vie...ou un coup d'un soir. Au total, 37% des 18-24 ans et 41% des 25-34 ans ont déjà utilisé une application de ce type contre 22% de l'ensemble des Français. Et, sur ce marché, c'est Tinder, qui invitait récemment la jeune génération à être fière de son statut de célibataire, qui s'impose comme étant LE service le plus incontournable. Et, qu'on se le dise, il se donne toutes les chances de le rester. À l'heure où les moins de 30 ans réclament plus de divertisité et d'inclusion, Tinder a décidé de profiter du mois des Fiertés pour lancer une nouvelle fonctionnalité baptisée "Orientation Sexuelle" en France. L'occasion de célébrer la diversité et de promouvoir la tolérance sur son appli.

En pratique, les utilisateurs de Tinder en France pourront désormais renseigner leur orientation sexuelle et décider de l'afficher ou non sur leur profil. Il est possible de se définir de plusieurs manières : hétérosexuel.le, gay, pansexuel.le, lesbienne, queer, asexuel.le, ou autres. Mieux encore, ils auront pour la toute première fois la possibilité d'être plus précis dans leurs critères de recherche en choisissant de voir en priorité des personnes partageant la même orientation sexuelle que la leur. Si la fonctionnalité est aujourd'hui lancée dans l'Hexagone, elle a déjà fait son apparition dans plusieurs pays au cours des derniers mois. Et, pour Tinder, cela a été l'occasion de faire le constat d'une grande diversité sexuelle au sein de sa communauté. Ainsi, dans les pays où elle existe déjà, 62 % des membres ont fait le choix de l’afficher sur leur profil. Et ce sont les plus jeunes qui donnent le ton. Comme l'explique le communiqué diffusé par Tinder, "il semblerait que la Gen Z soit une génération d’émancipation, présentant une ouverture d’esprit bien plus prononcée que ses aînés. Effectivement, Tinder constate que ses membres, appartenant à la Gen Z, sont 20% plus enclins que la génération X ou Y à afficher leur orientation sexuelle. Ils sont aussi 37% plus susceptibles à en inclure plus d'une : “hétérosexuel(le) et en questionnement” est une combinaison particulièrement croissante chez les 18-25 ans". Par ailleurs, 41% des 18-25 ans estiment que le concept de coming-out est démodé, même s'ils comprennent que certains y aient encore recours pour se sentir véritablement eux-mêmes.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Tinder invite la jeune génération à être fière de son statut de célibataire
À lire aussi
Tinder : Greta Thunberg, un meilleur atout séduction que les footballeurs pour la Génération Z
À lire aussi
Tinder : Swipeur régulier, yo-yo dater, stratège, le rapport de la Génération Z au célibat décrypté
Encore plus de contenus
Tinder lance une fonctionnalité "Orientation sexuelle" pour favoriser la diversité
Pixel de tracking