Société

Un jeune Français sur trois adepte du Dry January ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un jeune Français sur trois adepte du Dry January ?

Le Dry January, c'est un défi qui consiste à ne pas boire d'alcool tout au long du mois de janvier. Et bien, qu'on se le dise, il s'agit d'une tendance qui sait parler à la jeune génération visiblement : ils sont nombreux à connaître ce challenge et à avoir de bonnes raisons d'y prendre part.

Le mois de janvier, c'est toujours le mois des bonnes résolutions. Et cela vaut pour tous les Français, même les plus jeunes. Il y a peu, à ce sujet, la rédaction d'Air of melty vous montrait que les bonnes résolutions des Millennials français passaient par des envies de voyages et des envies de déménager après une année 2020 particulièrement éprouvante. Parmi les autres comportements que les 18-35 ans veulent changer actuellement, on note l'envie de prendre davantage soin de leur santé, en consommant notamment moins d'alcool. C'est en tout cas ce que montre bien une nouvelle étude signée YouGov et qui montre que les Millennials français sont ceux qui sont les plus adeptes du "Dry January", alias le mois de janvier sans alcool. Au total, 32% des 18-24 ans déclarent y prendre part, contre 29% des 25-34 ans et 23% de l'ensemble des Français. Dans le détail, un jeune sur cinq prévoit de ne pas consommer une goutte d'alcool en janvier tandis que 13% prévoient plutôt de réduire leur consommation d'alcool. Au total, 68% des 18-24 ans et 50% des 25-34 ans ont déjà entendu parler du Dry January. Et ils sont près de 8 sur 10 à considérer qu'il s'agit d'une initiative positive, contre 68% de l'ensemble des Français.

Un jeune Français sur trois adepte du Dry January ?
Crédit : Kelsey Chance via Unsplash

Toujours selon l'étude menée par YouGov, l'an passé, seuls 15% des 18-24 ans et 21% des 25-34 ans avaient eu la volonté de s'essayer au Dry January. Au total, 10% et 14% avaient tenu tout le mois de janvier tandis que 6 et 7% avaient fait quelques écarts. Si les jeunes Français veulent aujourd'hui réduire leur consommation d'alcool pour ce début d'année 2021, c'est avant tout pour faire une détox post fêtes de fin d'année (40% des 18-24 ans et 41% des 25-34 ans), devant une envie d'évaluer leur dépendance à l'alcool (22% et 22%) et une envie de mieux dormir (18% et 23%). Aussi, on notera que Z et Y ont des priorités différentes : alors que 34% des 25-34 ans optent pour le Dry January pour perdre du poids, seuls 19% des 18-24 ans se sentent concernés. À l'inverse, 42% de ces derniers rejoignent le défi pour économiser de l'argent, alors que leurs jeunes aînés ne sont que 19% à être du même avis. Heureusement, tous se rejoignent dans l'idée que, pour 8 jeunes sur 10, passer un mois sans boire d'alcool est relativement facile. Pour 57% des 18-24 ans et 61% des 25-34 ans, c'est même "très facile". D'ailleurs, on notera que, globalement, seuls 5% des 18-34 ans boivent quotidiennement et 16% chaque semaine.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La jeune génération et l'argent de poche, quelle réalité ?
À lire aussi
Saint-Valentin 2021 : Quel budget et quelles envies pour les Millennials français ?
À lire aussi
Les Millennials et les applis dating, ça matche comment en 2021 ?
À lire aussi
6 jeunes sur 10 envisagent de changer de banque en 2021
À lire aussi
Food vs Sexe, le choix de la jeune génération est vite fait pour la Saint-Valentin 2021
À lire aussi
72% des jeunes Français écoutent de la musique sur leur smartphone
Encore plus de contenus
Nomination il y a 2 jours

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés

En ce printemps 2021, l'agence lyonnaise UZIK annonce du changement au sein de ses équipes, avec la promotion de Camille Nezam à la direction du pôle projet et commercial et le recrutement de Frédéric Lohnert à la direction des stratégies créatives. Mais qui sont-ils et quelles seront leurs missions ?

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés
Un jeune Français sur trois adepte du Dry January ?
Pixel de tracking