Marketing

Un jeune sur deux prêt à changer ses habitudes de consommation après la fin du confinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un jeune sur deux prêt à changer ses habitudes de consommation après la fin du confinement ?

Doucement mais sûrement, la période de déconfinement se prépare en France. En matière de consommation, quel impact cette nouvelle phase de la crise sanitaire aura-t-elle sur les dépenses des Millennials français ? Shopping en ligne, luxe, marques privilégiées, qu'est-ce qui va réellement changer ? Focus.

Depuis de longues semaines, le quotidien de tous les Français, dont les plus jeunes, est chamboulé par les mesures de confinement mises en place par le gouvernement pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Et c'est notamment vrai en ce qui concerne leur manière de consommer. Plusieurs études l'ont montré, la crise du coronavirus a déjà largement impacté la manière dont les Millennials dépensent leur argent. Il y a quelques semaines, une étude menée par Kard, banque en ligne destinée aux jeunes Français, montrait que, en marge des courses alimentaires, les jeunes Français dépensent essentiellement leur argent pour du gaming et du divertissement pendant le confinement. Plus récemment, la tendance était confirmée par une étude signée Joko, mettant en lumière les enseignes où les Millennials dépensent le plus pendant le confinement. Verdict, en dehors de la grande distribution, qui sort grande gagnante du moment, les acteurs du gaming et du poker affichent une grande forme. Mais à l'heure où le déconfinement se prépare, on peut se demander si la jeune génération recommencera à consommer "comme avant", comme si rien ne s'était passé au cours des derniers mois. Verdict, tout laisse à penser que, en réalité, tout comme le confinement a créé de nouvelles habitudes dans le quotidien des 18-35 ans en France, la crise du Covid-19 impactera également sur le long terme la consommation des Millennials. Mais de quelle façon ?

Un jeune sur deux prêt à changer ses habitudes de consommation après la fin du confinement ?

Une nouvelle étude réalisée par YouGov pour E-marketing révèle que 42% des Français ont l'intention de changer leurs habitudes de consommation lorsque le confinement sera terminé et que les magasins auront rouvert. Chez les 25-34 ans, ce sont pas moins de 51% des sondés qui expriment la même idée, soit plus d'un jeune sur deux. Si 40% des Français envisagent de faire tous les achats qu'ils ne pouvaient pas effectuer à la fin du confinement et si 44% des Français comptent limiter leur consommation de biens de première nécessité, ce qui se remarque dans la manière dont les jeunes envisagent de changer leur manière de consommer, c'est surtout le fait que 28% des 18-34 ans (contre 22% des Français) ont l'intention de privilégier les achats sur Internet aux achats en magasins. Aussi, 47% des 18-34 ans envisagent de favoriser les marques dont l'engagement leur a plu pendant la crise et 11% (vs 7% des Français) envisagent de privilégier les marques de luxe après la fin du confinement. Enfin, on notera que, toutes catégories d'âge confondues, 1 Français sur 3 prévoit de boycotter les marques qui n'ont pas été à la hauteur pendant la crise. Autant dire que, pour les marques, cette période de confinement représente un challenge crucial à relever !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La Ligue Nationale de Rugby a créé l'événement avec un live solidaire de 8h pendant le confinement
À lire aussi
Un jeune sur 3 décidé à acheter davantage en ligne à l'avenir à cause du coronavirus ?
À lire aussi
Grande distribution, loisirs, vêtements, comment les Millennials ont dépensé leur argent pendant le confinement ?
À lire aussi
Les 18-34 ans, plus attentifs à la publicité que leurs aînés pendant le confinement
À lire aussi
Les Millennials, prêts à payer une compensation environnementale pour leurs sessions shopping en ligne ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 2 heures

Just Eat mise sur Snoop Dogg pour donner un nouveau souffle à sa marque

Musique et marques font souvent bon ménage et Just Eat le prouve bien aujourd'hui. Le spécialiste de la restauration livrée a invité l'artiste rap adoré des jeunes Snopp Dogg a réinventer son célèbre jingle pour donner un nouveau souffle à sa communication. "Did somebody say Just Eat?", vous l'avez ?

Just Eat mise sur Snoop Dogg pour donner un nouveau souffle à sa marque
Un jeune sur deux prêt à changer ses habitudes de consommation après la fin du confinement ?
Pixel de tracking