Société

Un jeune sur dix prêt à déménager à la campagne ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un jeune sur dix prêt à déménager à la campagne ?

La rentrée sera-t-elle placée sous le signe des grands changements pour la jeune génération ? Une étude révèle que les 18-35 ans sont nombreux à rêver de nouvelle vie et de nouveaux projets. Reste à savoir s'ils passeront à l'action.

Toutes les études semblent le confirmer, il y aura un avant et un après confinement. Et c'est particulièrement vrai pour la jeune génération. Au-delà d'avoir réalisé qu'ils ont tendance à miser sur une surconsommation au quotidien, les 18-35 ans ont aussi été nombreux à ressentir un grand besoin de changer d'air. Comme le révélait une étude menée par Lagenceblue.fr après le confinement, 68% des 18-35 ans ne supportaient tout simplement plus leur habitation sans espace extérieur. Pour ceux disposant d'une terrasse ou d'un balcon, le taux s'élève à 57%. Enfin, pour les habitations avec jardin, les 18-35 ans sont tout de même 46% à déclarer ne plus se sentir bien dans leur logement. Dans ce contexte, pas moins de 7 jeunes sur 10 affichaient une envie de changer de ville. Mais où prévoient-ils d'aller et quel type de vie les fait désormais rêver ? Une étude réalisée par OpinionWay pour le service de création de sites web Hubside s'est penchée sur la question. Verdict, plus d'un jeune de 25-34 ans sur 10 aspire à déménager à la campagne pour avoir plus d'espace. Mais encore ?

Un jeune sur dix prêt à déménager à la campagne ?

Toujours selon le sondage réalisé par OpinionWay pour Hubside, 8% des Millennials (18-35 ans) souhaitent désormais faire de leur passion leur activité professionnelle. Et afin de donner vie à leurs projets, près de la moitié (45%) des 18-24 ans trouvent leur inspiration sur le Web contre plus d’un tiers (36%) auprès de leur cercle familial. Du côté des 25-34 ans, on constate que c'est la famille (41%) qui s'impose comme étant le premier élément d'influence pour donner vie à un projet, devant le web (37%). Viennent ensuite leurs lectures (25 %) et leurs amis (25 %). À noter que, quelque soit la tranche d'âge, les réseaux sociaux constituent aussi une source d’inspiration «?de premier plan?» pour les jeunes Français. C'est vrai pour 66% des 18-24 ans et pour 51% des 25-34 ans. C'est certain, tous ceux qui souhaitent quitter la ville ne passeront pas forcément à l’acte au cours des prochaines semaines ou des prochains mois, mais on peut toutefois supposer que le confinement aura été le déclic pour un grand nombre de jeunes, à l'heure où la société et le marché de l'emploi se retrouvent directement impactés sur tous les points.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials, accros à l'astrologie ?
À lire aussi
L'apéro virtuel, un incontournable de la rentrée 2020 pour la jeune génération ?
À lire aussi
Les Millennials et le développement durable, ça matche ou pas en 2020 ?
À lire aussi
Le coliving, une tendance qui séduit de plus en plus la jeune génération ?
À lire aussi
Les Millennials, des jeunes engagés en théorie...mais en pratique ?
À lire aussi
Filles vs garçons, une génération Z (très) divisée en 2020
Encore plus de contenus
Un jeune sur dix prêt à déménager à la campagne ?
Pixel de tracking