Marketing

Un Millennial sur deux a pris conscience de sa surconsommation pendant le confinement

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un Millennial sur deux a pris conscience de sa surconsommation pendant le confinement

La période de confinement a été l'occasion pour chacun de réfléchir à sa manière de consommer. C'est notamment vrai pour la jeune génération, comme le révèlent quelques données tirées de la dernière étude menée par Strategir avec Bilendi. Une réelle prise de conscience s'est opérée chez les Millennials.

En matière de consommation pour la jeune génération, il y aura vraisemblablement un avant et un après confinement. C'est un fait, si cette période particulière a été l'occasion pour de nombreux Millennials de se découvrir de nouvelles passions et de nouvelles façons de s'occuper, elle a aussi été propice à une réflexion plus générale sur leur manière de consommer. Avec tous les restaurants, les cinémas, les salles de concert et les magasins physiques fermés, les 18-35 ans ont eu le temps de réfléchir à ce qui comptait vraiment dans leur quotidien. Et, justement, à ce sujet, Strategir, expert des insights consommateurs s'est associé avec Bilendi, son partenaire panel, pour suivre, via le baromètre mensuel Horizon Conso, les comportements de consommation et d'achat en cette période si spéciale. Quelques chiffres concernant spécifiquement les Millennials permettent de mieux comprendre leur état d'esprit actuel. Ainsi, l'étude révèle que 51% des 18-34 ans ont pris conscience qu'ils consommaient des choses qui ne leur étaient pas indispensables, contre 44% de l'ensemble de la population sondée. En cela, on note bien que la période de confinement a été l'occasion d'une prise de conscience pour cette cible. Peut-être parce que la jeune génération a pris conscience que des moments difficiles s'annonçaient sur le plan financier. En pratique, 11% des 18-34 ans envisage de demander un prêt à leur banque pour passer ce cap difficile. Et s’ils devaient épargner demain, ils sont 22% à vouloir privilégier une épargne responsable (contre 15% pour l’ensemble de la population).

Un Millennial sur deux a pris conscience de sa surconsommation pendant le confinement

En marge de cela, l'étude menée par Strategir et Bilendi montre que si les Millennials étaient déjà très utilisateurs d’Internet et du drive, le confinement n'a fait que renforcer leur comportement. Ils sont 28% des 18-34 à envisager d’acheter dorénavant sur Internet des choses qu’ils achetaient avant en magasin. Aussi, on apprend que les jeunes ont été nombreux à tester de nouvelles marques pendant la crise et qu'ils entendent bien continuer. Des tests qui s'expliquent en partie par des questions de rupture de stock mais aussi par des différences de prix ou pour trouver de nouvelles caractéristiques et avantages produits. Pendant le confinement, le DIY a aussi été un sujet fort pour la jeune génération : 28% des 18-34 ans ont appris à fabriquer certains produits eux-mêmes (entretien, beauté) et entendent continuer par la suite. Concernant les attentes globales des Millennials, le respect de l’environnement s'impose comme une attente plus forte chez les Millenials (18-34 ans) et particulièrement chez les plus jeunes d’entre eux (18-24 ans). On observe ainsi une vraie prise de conscience et une quête de sens chez ces consommateurs, avec des intentions d’actions et d’engagement plus marquées autour de leur mode de consommation. Cette tendance vient confirmer celle déjà observée par Berkeley et Arlington Research qui, dans le cadre de leur étude, avait montré que 42% des Millennials sont désormais enclins à dépenser auprès des marques qui les ont inspirés pendant le confinement.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Décathlon, Intermarché, Carrefour, Pornhub, quelles marques ont le plus assuré pendant la crise selon les Millennials français ?
À lire aussi
Magasins online et magasins physiques, quelles sont les attentes des Millennials en cette période de déconfinement ?
À lire aussi
Quels sont les critères prioritaires pour les jeunes en matière d'assurance en 2020 ?
À lire aussi
L'Oréal accélère sur le plan du développement durable en se donnant de nouveaux objectifs
À lire aussi
42% des Millennials enclins à dépenser auprès des marques qui les ont inspirés pendant le confinement
Encore plus de contenus
Nomination il y a 12 heures

Grain Blanc, l'agence à impact à découvrir

En ce mois de décembre 2020, une nouvelle agence voit le jour du côté de Pau, Bordeaux et Paris : Grain Blanc, qui vise l’accompagnement des petites et moyennes entreprises en transformation. Mais qui se cache derrière cette nouvelle entité ?

Grain Blanc, l'agence à impact à découvrir
Un Millennial sur deux a pris conscience de sa surconsommation pendant le confinement
Pixel de tracking