Emploi

Un Millennial sur deux est prêt à quitter son job pour préserver sa santé mentale

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Un Millennial sur deux est prêt à quitter son job pour préserver sa santé mentale

"Le travail, c'est la santé"...et pour la conserver, certains jeunes sont prêts à quitter leur job ! C'est ce que révèle aujourd'hui une étude américaine, en montrant que près d'un Millennial sur deux serait concerné.

Travailler, d'accord, mais pas à n'importe quel prix, tel semble être le credo de la jeune génération aujourd'hui. La rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé, pour bien cerner la jeune génération, il est important de comprendre le rapport qu'entretiennent les moins de 35 ans avec le monde de l'emploi à l'heure où celui-ci constitue un élément capital de leur vie quotidienne et une partie importante de leurs espoirs concernant leur avenir. À ce sujet, il y a quelques semaines, nous vous dévoilions les attentes des Millennials sur le marché de l'emploi pour 2020. Aussi, récemment, nous avons eu l'occasion de voir que le sens du travail, la rémunération et la reconnaissance constituent les éléments qui rendent réellement les jeunes heureux au travail. À l'inverse, quels sont les éléments qui les poussent vers la sortie ? Une étude publiée dans la Harvard Business Review montre que les jeunes font passer leur santé mentale avant leurs ambitions professionnelles.

Un Millennial sur deux est prêt à quitter son job pour préserver sa santé mentale
Crédit : megan_rexazin

Ainsi, selon cette étude, les jeunes semblent globalement souffrir davantage de dépression au travail que leurs aînés. Et, dans ce contexte, aux Etats-Unis, 50% des millennials auraient d’ailleurs déjà quitté leur job à cause de ça. Chez les Z, la tendance se confirme, avec un constat encore plus alarmant : ce sont 75% des jeunes qui auraient déjà renoncé à un travail pour préserver leur santé mental. Les chercheurs et chercheuses en charge de l'étude soulignent que cette manière d'agir n'est pas le signe que tout allait mieux avant. En réalité, c’est surtout la preuve que les jeunes sont plus au courant des risques liés aux problèmes de santé mentale. Il s'écoutent davantage, en parlent également plus facilement et ils comprennent l’importance de se protéger en agissant pour assurer leur bien-être. Mais cela ne veut pas pour autant dire que les jeunes trouvent normal de devoir quitter un travail de cette manière. En réalité, 86% des jeunes interrogés estiment que la notion de culture d'entreprise devrait "intégrer la façon dont celle-ci soutient les personnes qui souffrent de troubles psychologiques". En somme, la jeune génération veut plus de soutien pour pouvoir continuer à travailler dans de bonnes conditions. On essaie d'avancer sur le sujet en 2020 ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Kingcom, “Les Millennials ‘roulent’ à la passion, veulent tout comprendre, être considérés et fortement impliqués dans le process” (EXCLU)
À lire aussi
Sens du travail, rémunération, reconnaissance, qu'est-ce qui rend réellement les jeunes heureux au travail ?
À lire aussi
Un jeune sur deux a envie de créer ou de reprendre une entreprise en 2020
À lire aussi
Quelles attentes sur le marché de l'emploi pour les Millennials en 2020 ?
À lire aussi
Emploi : L'atmosphère de travail plus importante que le salaire pour la Génération Z ?
Encore plus de contenus
Un Millennial sur deux est prêt à quitter son job pour préserver sa santé mentale
Pixel de tracking