Marketing

Un "Monopoly des Inégalités" lancé pour sensibiliser les jeunes aux discriminations

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un "Monopoly des Inégalités" lancé pour sensibiliser les jeunes aux discriminations

Et si, en 2022, la jeune génération jouait différemment ? En ce mois de janvier, l’Observatoire des Inégalités et l’agence Herezie lancent le "Monopoly des Inégalités", une version revisitée du jeu culte visant à faire comprendre aux jeunes que certaines règles du jeu doivent être modifiées au plus vite dans la vie réelle.

On le sait, au quotidien, la jeune génération adore jouer. Il y a quelques mois, on apprenait ainsi que le gaming s'impose désormais comme étant le loisir plus fort que tout le reste pour la Génération Z. On estime ainsi que 8 jeunes sur 10 jouent régulièrement aux jeux vidéo. Mais le gaming n'est pas la seule manière de jouer qui séduit les Z et les Millennials. Depuis le début de la crise sanitaire et les premiers confinements, les moins de 35 ans sont nombreux à s'être (re)découverts une passion pour les jeux de cartes en tout genre et les jeux de société, qui leur permettent de vivre un moment convivial loin des écrans. Tout cela laisse donc supposer aux marques que la gamification peut actuellement être une stratégie payante pour séduire les jeunes. C'est justement sur ce type de stratégie qu'ont aujourd'hui choisi de miser l'Observatoire des Inégalités et l'agence Herezie, en lançant un type de Monopoly inédit : "le Monopoly des Inégalités". Une manière de sensibiliser les jeunes aux inégalités et aux discriminations en tout genre.

Ce lundi 10 janvier 2022, l’Observatoire des Inégalités et l’agence Herezie ont lancé le "Monopoly des Inégalités", pensé comme une extension du légendaire jeu de société pour éveiller les consciences du plus grand nombre. L’extension "Monopoly des inégalités", proposée dans la boîte à outils de l'Observatoire des Inégalités, complète le plateau de Monopoly classique (plateau de jeu non fourni). Les règles originales ont été adaptées pour refléter les inégalités réelles de notre société. Par exemple, les filles gagnent moins que les garçons en passant par la case départ, certains joueurs commencent la partie avec un patrimoine de maisons positionnées sur le jeu, d’autres ne pourront jouer qu’avec un seul dé, etc. En somme, à l’opposé du jeu traditionnel, les joueurs ne sont pas traités de manière égale. Chacun se met dans la peau d’un personnage, distribué au début de la partie, et découvre grâce aux règles et à des cartes « évènement » des injustices qui s’appliquent, ou non, à eux en fonction de ses caractéristiques. Chaque règle est justifiée par des données qui permettent à l’animateur d’objectiver les discussions. Le « Monopoly des Inégalités » a pour vocation de faire évoluer les mentalités ainsi que les préjugés et de refuser la stigmatisation. Il incite à développer l’esprit de tolérance et encourage l’empathie. Il pousse à réagir face à des situations d’injustice ou discriminantes. Il encourage à se questionner sur la réussite (qui n’est pas forcément synonyme de richesse) face à ses propres barrières. D’environ 30 minutes, la partie de « Monopoly des inégalités » s’inscrit dans le cadre d’un atelier pédagogique de deux heures, comprenant un débat d’1h30, accessible à partir de 11 ans. Le but ultime ? Faire comprendre au plus grand nombre qu'il est grand temps de changer les règles du jeu !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Luxe : La personnalisation, ce qui fait toute la différence auprès des jeunes
À lire aussi
Zillennials, Geriatric Millennials, quelles sont les sous-catégories de jeunes à connaître ?
À lire aussi
Fanta fait jouer les jeunes avec "Surprise ou Sursaut" pour Halloween 2021
À lire aussi
Cenareo, "Il ne suffit pas de disséminer des outils digitaux dans les magasins pour assurer un parcours omnicanal" (TRIBUNE)
À lire aussi
Vileda mise sur la tendance #CleaningTikTok pour séduire les jeunes maniaques
Encore plus de contenus
Mobile il y a 3 jours

Mobile : Tagether, l'appli qui rembourse les achats grâce à des photos

Tagether, la nouvelle appli idéale pour les jeunes en recherche de bons plans ? En ce début d'année, le service se fait remarquer grâce à son concept qui a tout pour plaire à la jeune génération bercée par les influenceurs : il propose à chacun de devenir une sorte de micro-influenceur...

Mobile : Tagether, l'appli qui rembourse les achats grâce à des photos
Un "Monopoly des Inégalités" lancé pour sensibiliser les jeunes aux discriminations
Pixel de tracking