Société

Voyages : Génération Y, une génération de globe-trotters décidés à se forger un avenir professionnel différent de leurs aînés

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les jeunes comptent sur les voyages pour construire leur route.

Le mois de juillet est largement synonyme de vacances et de voyages pour de nombreux jeunes, qui profitent de l’été pour aller à la découverte de lieux inconnus. Mais, qu’on se le dise, certains n’attendent pas l’été pour partir aux quatre coins du monde. La génération Y est une génération qui multiplie les voyages, mais pas forcément les vacances, attention à la nuance ! En effet, de nombreux jeunes seraient adeptes du décollage immédiat pour trouver leur voie personnelle…mais aussi professionnelle ! Décryptage par ici !

A la fin du mois de juin, comme Air of melty vous l’a annoncé, meltygroup a lancé meltyDiscovery, un espace dédié aux voyages, à la découverte et à l’exploration pour les 18-30 ans. Ce nouveau site thématique s’est imposé logiquement puisque l’engouement des jeunes pour le voyage n’est clairement plus à prouver. De nombreuses études tendent en effet à montrer que la génération Y est une génération de globe-trotters qui se distingue pour plusieurs raisons des générations plus âgées. Déjà, pour ces jeunes, les frontières ne sont plus une barrière, bien au contraire : selon une étude de The Boston Consulting Group, les 16-34 ans se disent 23% plus intéressés que les générations plus âgées en ce qui concerne les voyages à l’étranger. Les Nations Unies estiment que 20% des touristes internationaux, soit près de 200 millions de voyageurs, sont des jeunes. Ils représentent un business de 180 milliards de dollars sur le marché mondial du tourisme, une hausse de près de 30% par rapport à 2007. L’ONU explique cette hausse par l’émergence d’un nouveau marché et par l’engagement des jeunes, qui "continuent à travailler malgré l’instabilité économique".

Toutes les destinations sont bonnes à prendre !
Crédit : X

D’autre part, au niveau même de la conception du voyage, les jeunes se détachent de leurs aînés, qui réclament le traditionnel cocktail ‘sea, sex and sun’. Une étude de The World Youth Student and Educational (WYSE) Travel Confederation a montré que les jeunes passent moins de temps que leurs aînés dans les grandes villes, privilégiant l’aventure quitte à avoir moins de confort et privilégiant surtout les longs périples : la durée moyenne d’un voyage fait par un jeune avoisinerait les 58 jours, preuve qu’ils ne partent pas pour se détendre mais bel et bien pour découvrir la planète. Ces longs voyages sont rendus possibles car les jeunes sont adeptes d’économies en tout genre en matière d’hébergement et de transport. Comme nous vous l’avions expliqué lorsque nous vous avons révélé que le tourisme des 18-34 ans était le secteur à la croissance la plus rapide dans le secteur du tourisme, les moins de 35 ans économisent sur leurs conditions de séjour pour se permettre plus de libertés dans le cadre de leurs activités. D’autre part, ces longs séjours sont aussi rendus possibles par le fait que les jeunes peinent à intégrer le marché du travail et disposent donc de longues périodes d’inactivité qu’ils veulent désormais transformer de façon positive.

Le voyage, c'est la vie !
Crédit : X

Et même ceux qui ont un travail n’hésitent pas à tout plaquer pour prendre la route car, ce qui compte avant tout pour cette génération, c’est l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Selon une étude de l’institut Net Impact, les jeunes sont très enclins à quitter leur emploi dès lors qu’il ne répond plus à leurs attentes. Or, un voyage leur permet ensuite de réfléchir à ce qu’ils veulent vraiment, d’un point de vue professionnel. En effet, toujours selon l’étude de WYSE, nombreux sont les jeunes voyageurs qui profitent de leurs voyages pour renforcer leur CV : 22% des jeunes sondés ont ainsi affirmé vouloir apprendre une nouvelle langue, 15% veulent acquérir plus d’expérience professionnelle et 15% déclarent vouloir étudier, des chiffres qui ont tous augmenté depuis 2007. Ainsi, les voyages font de plus en plus partie de la vie des jeunes, mais il ne faut pas pour autant penser qu’ils sont uniquement synonymes de vacances. Les voyages forgent la jeunesse, ainsi que leur ambition professionnelle !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Economie : Les jeunes français à la traîne en matière de culture financière et budgétaire, aux banques de les informer pour les séduire
À lire aussi
8 jeunes urbains sur 10 adeptes de l’économie du partage
À lire aussi
Le Vamping, la (pas si) nouvelle tendance de la génération X accro à l’Internet
À lire aussi
Shopping : le "Showroom", le nouveau mode d’achat des jeunes, alliant online et offline
Encore plus de contenus
Voyages : Génération Y, une génération de globe-trotters décidés à se forger un avenir professionnel différent de leurs aînés
Pixel de tracking