Whatsapp s'ouvre aux chatbots, phénomène en vue ?

Ecrit par

En ce mois d'août 2018, l'application de messagerie WhatsApp vient de s'ouvrir aux chatbots pour permettre aux marques de communiquer toujours plus efficacement avec leurs clients. Tout bon ?

Alors que Facebook, Instagram et Snapchat dévoilent régulièrement des nouveautés venant améliorer leur service, à raison puisque Instagram fait partie des applis les plus utilisées par la jeune génération, cela fait un moment que nous ne vous avions pas parlé d'une autre application adorée des moins de 35 ans et détenue par Facebook : WhatsApp. Il y a déjà un moment, nous vous avions fait savoir que WhatsApp avait lancé son équivalent des stories, en espérant pouvoir rivaliser avec Snapchat et Instagram. Aujourd'hui, c'est de Messenger que l'appli de discussion entend directement s'inspirer, en annonçant s'ouvrir aux chatbots. Alors que nous vous disions en fin d'année 2017 que près de 7 Millennials sur 10 sont enclins à acheter des produits et des services via un chatbot, le réseau social entend bien en profiter désormais. Mais comment cela se passe au juste ?

Whatsapp s'ouvre aux chatbots, phénomène en vue ?
Whatsapp s'ouvre aux chatbots, phénomène en vue ?

Comme l'explique le blog de The chatbot Factory, en ce mois d'août 2018, "WhatsApp ouvre au grand public sa business API, permettant aux entreprises d’utiliser ce canal afin d’engager la conversation avec ses clients. Pour cela, vous devrez créer un Business Profile et avoir accès aux outils de messagerie WhatsApp. Côté découverte et acquisition, on reste sur le modèle Messenger : vos clients pourront rentrer en contact avec votre marque depuis l’application, via un click-to-chat ou une Facebook Ad avec un call-to-action spécifique à WhatsApp". Aussi, restant fidèle à sa proposition de valeur, il est important de préciser que tous les messages entre les utilisateurs et les entreprises, même via l’API, seront cryptés de bout en bout. De quoi garantir un grand sentiment de sécurité pour tous les utilisateurs. Et, enfin, pour inciter les marques à faire preuve de réactivité, WhatsApp explique que les entreprises pourront répondre gratuitement aux messages reçus pendant 24 heures maximum. Passé ce délai, WhatsApp facture un tarif fixe par message, qui dépend du pays où la marque est implémentée. En route pour toujours plus de chatbots donc !

Crédit : pandasecurity