Facebook

Facebook : 40% des utilisateurs sur desktop bloqueraient la publicité sur le réseau social

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les socionautes n'aiment pas la publicité sur Facebook !

Facebook vs AdBlock, la guerre est ouvertement déclarée ! Alors que la firme de Mark Zuckerberg a récemment déclaré avoir trouvé une parade pour contourner les AdBlockers, on découvre l'ampleur du phénomène : près d'un socionaute sur 2 serait adepte du blocage de publicité.

La rédaction d'Air of melty vous en parlait la semaine passée, entre Facebook et les AdBlockers, la guerre est (plus que jamais) déclarée. En cause, le réseau social de Mark Zuckerberg a trouvé une parade pour contourner les AdBlockers, en "modifiant la façon dont les encarts publicitaires sont programmés, pour que les bloqueurs de publicité ne soient pas capables de les distinguer des autres types de contenu". Face au sentiment d'intrusion que ce fonctionnement pourrait générer, la firme de Mark Zuckerberg précise que, en contrepartie, la publicité devrait être plus facile à contrôler et à choisir, une notion importante pour les internautes aujourd'hui. "Si vous ne voulez pas voir de publicité à propos de certains sujets comme les voyages ou les chats, vous pouvez retirer ces sujets de vos préférences publicitaires", a expliqué l'entreprise dans un communiqué. Aujourd'hui, un nouveau chiffre signé GlobalWebIndex vient mettre en lumière le fait que le réseau social a encore du chemin à parcourir avant de réconcilier les socionautes et les annonces commerciales. En effet, 40% des utilisateurs de Facebook se connectant via desktop bloqueraient actuellement les publicités présentes sur le réseau social.

Les chiffres sont sans appel !

Vous avez bien lu, pas moins de 4 utilisateurs de Facebook en version desktop sur 10 seraient donc aujourd'hui fermés aux publicités présentes sur le réseau social, alors que la moyenne générale se situerait aux alentours de 25 à 30% au niveau mondial. Sans surprise, ce sont surtout les socionautes âgés de 16 à 34 ans qui en sont le plus adeptes, en citant comme raison principale le fait que "trop de publicités sont ennuyeuses et non pertinentes" devant le fait qu'elles prennent trop de place sur l'écran et qu'il y ait déjà trop de publicités en ligne. Et ce n'est pas Adblock Plus qui risque d'aider la firme de Mark Zuckerberg puisque le logiciel contrant la publicité a d'ores et déjà annoncé avoir trouvé le moyen de contourner le dispositif mis en place par la firme. Pour autant, force est de constater que Facebook reste un terrain de jeu à privilégier pour les marques aujourd'hui, en misant sur une communication bien pensée. Comme nous vous le disions il y a quelques jours, Facebook est aujourd'hui le réseau social sur lequel les Millennials passent aujourd'hui le plus de temps, devant Snapchat, Instagram et compagnie. Tout n'est donc pas perdu pour le réseau social d'un point de vue publicitaire, bien au contraire, comme en atteste également le succès du format vidéo.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Facebook vs AdBlockers, la guerre est (plus que jamais) déclarée
À lire aussi
Facebook trouve une parade pour contourner les AdBlockers...sans pour autant braquer les socionautes
À lire aussi
Facebook : 1,5 milliard d'interactions comptabilisées sur le réseau social autour des Jeux Olympiques de Rio 2016
À lire aussi
Facebook : Le Bot Store, véritable outil marketing ou buzz éphémère ?
À lire aussi
Facebook autorise le paiement via Messenger, nouvelle dimension en vue pour les Bots
Encore plus de contenus
Facebook : 40% des utilisateurs sur desktop bloqueraient la publicité sur le réseau social
Pixel de tracking