Génération Z ou screenagers, comment les 15-24 ans consomment-ils la télévision ?

Jeunes et TV, ça matche toujours !
Ecrit par

Alors, les jeunes et la TV, ça mate ou ça zappe ? Le Campus TF1 consacré aux Millennials et organisé début juin a apporté son lot d'informations en la matière. La génération de screenagers est passée au crible...et c'est plutôt encourageant !

Entre les jeunes et la télévision, ça matche toujours ou pas ? Depuis des mois, les études sur le sujet se succèdent et ne se ressemblent pas. A l'heure où un jeune sur cinq est aujourd'hui considéré comme étant Mobile Only, on peut penser que cela signifie que la jeune génération ne regarde plus que l'écran de son téléphone portable au quotidien. Mais, en réalité, l'affaire est plus complexe que cela, notamment parce que les jeunes raffolent de leur téléphone comme écran de télévision. Il y a quelques jours, la rédaction d'Air of melty vous dévoilait son compte-rendu du Campus TF1 consacré aux Millennials et mettant en lumière le fait que les Millennials aiment la publicité et les marques, dans une certaine mesure. Au sujet de la télévision, il était expliqué que les moins de 30 ans regardent le petit écran différemment de leurs aînés. Et c'est exactement ce qu'illustre le site Top/Com en proposant un focus sur la génération Z de "screenagers". Mais qu'est-ce que cela signifie au juste ? Que les jeunes sont les rois du multi-écrans, et que les professionnels doivent plus que jamais en tenir compte !

Comme l'explique le site, "Gaming, réseaux sociaux, vidéos en ligne… La nouvelle génération est accro au digital, estimant à 84% que les nouvelles technologies leur rendent la vie plus facile. Ultra-équipés, mobiles et connectés… Les 15-24 ans réinventent – par leurs usages – la manière de consommer la télévision". Mais concrètement, qu'est-ce que cela signifie ? Que la télévision reste pour eux un repère essentiel, un écran auquel ils restent très attachés mais qu'ils regardent autrement. Encore en 2016, la durée d'écoute de la télévision reste supérieure à celle des supports digitaux. Simplement, il s'agit davantage de TV en replay, en mode multi-écran et délinéarisée. Mais, quoi qu'il arrive, la télévision reste un média important dans leur quotidien, comme en atteste le fait que 87% des jeunes estiment que ce sera toujours le cas en 2025. "L’étude, réalisée en partenariat avec IPSOS Connect, nous permet de tirer un enseignement majeur : les 15-24 ans, contrairement aux idées reçues, n’abandonnent pas la TV. Au contraire, ils se la sont appropriée pour la consommer autrement. Une chose est sûre : le digital offre à la télévision des opportunités uniques pour enrichir l’expérience de consommation", a analysé, de son côté, Antoine Audit, directeur études TF1 Publicité.

Crédit : x